Groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse
Promouvoir, développer et démocratiser les Logiciels Libres en Midi-Pyrénées

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

draft_lettre [2006/06/07 09:00]
LkpPo modification
draft_lettre [2006/06/07 09:01] (Version actuelle)
migrate-to-doku modification
Ligne 1: Ligne 1:
 +===== Proposition ThomasPetazzoni =====
  
 +Bonjour,
 +
 +Nous représentons un groupe de passionnés de Logiciels Libres, et en particulier du système GNU/Linux. Les Logiciels Libres sont des logiciels que tout un chacun peut librement copier, étudier, modifier et redistribuer,​ dans l'​objectif de partager et de diffuser la connaissance. Issue du monde logiciel, cette idée du Libre s'est depuis étendue au delà, et a donné lieu à la création de projets comme Wikipédia, une encyclopédie collaborative sur Internet ou Art Libre, visant à promouvoir la diffusion de la culture. Vous trouverez plus d'​informations sur l'​origine du Libre et du Logiciel, sur ses impacts philosophiques,​ éthiques et citoyens dans le « Livret du Libre » joint à ce courrier.
 +
 +  * (ThomasPetazzoni) Peut-être faut-il affiner/​compléter cette description du Logiciel Libre. La lettre s'​adresse potentiellement à quelqu'​un qui ne connaît pas du tout le Libre et le Logiciel Libre, il faut donc expliquer de quoi il s'​agit,​ sans toutefois rédiger une lettre de 15 pages.
 +
 +Constatant le peu d'​activités autour du Logiciel Libre dans la région toulousaine,​ nous avons commencé par organiser un repas mensuel [1], qui réunit à chaque édition une quarantaine de personnes. Suite à ce succès, nous désirons aller plus loin en créant une association et  surtout en organisant divers évènements de promotion du Logiciel Libre.
 +
 +  * (ThierryRSalomon) Je crois qu'il faut commencer d'​entrée par dire ce que l'on veut faire: monter une association,​ et pour quoi faire.
 +  * Et donc mettre ce paragraphe ci-dessus en premier. Parce que le responsable de {mairie, MJC, centre culturel, etc} connait les assoces et veut bien les aider. Les LL, c'est pas sûr. Evidemment du coup il faut remanier le § qui pourrait devenir:
 +  * //"​Constatant le peu d'​activité autour du Logiciel Libre dans la région toulousaine,​ nous sommes une quarantaine de personne à chercher à nous organiser pour palier ce manque. Réunis lors de repas mensuels [1], nous désirons aller plus loin en créant une association dont le but sera d'​organiser divers évènements de promotion du Logiciel Libre: un Club d'​Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres."//​
 +  * Très vite évidemment,​ il faut parler de l'​objet de l'​asso,​ ses objectifs, ses besoins (les § suivants sont bien). L'​explication des LL (§1) peut à mon avis être reléguée aux annexes ou PS, ce n'est pas le sujet; elle peut même être supprimée vu que le livret du libre sera joint.
 +
 +Afin d'​héberger nos premières activités, nous sommes actuellement à la recherche d'un local dans lequel nous pourrions organiser des permanences régulières. Celles-ci seraient destinées à la fois à accueillir le grand public souhaitant découvrir ou avoir des renseignements sur le Logiciel Libre et à permettre aux amateurs débutants ou confirmés de se rencontrer. Les participants pourront apporter leur ordinateur et disposer d'aide à l'​installation,​ la configuration et l'​utilisation de Logiciels Libres. Ces rendez-vous pourraient également être le lieu de petits ateliers, formations ou présentations. Ce type de rencontre existe déjà dans d'​autres villes, animées par des passionnés. Le public de tels rendez-vous est très varié, et permet d'​apporter sur le long terme une aide aux personnes désireuses d'​utiliser du Logiciel Libre. Dans un premier temps, nous souhaiterions pouvoir proposer une telle permanence toutes les deux semaines, un soir en semaine. Pour héberger une telle activité, une salle équipée d'​ordinateurs et d'une connexion Internet serait idéale, mais nous pouvons également fonctionner sans.
 +
 +Par la suite, nous envisageons d'​organiser des après-midis de découverte et de démonstration du Logiciel Libre au sein de MJCs, de centres culturels, de médiathèques ou bibliothèques. D'​autre part, nous pensons participer à divers forums associatifs ou salons, afin de toucher là aussi un nouveau public. Durant ces évènements,​ nous pourrons proposer aux personnes intéressées de venir aux permanences pour plus d'​informations,​ ou pour disposer d'une aide à l'​utilisation de Logiciels Libres.
 +
 +Plusieurs personnes de notre groupe disposent déjà d'une expérience dans l'​organisation de tels évènements.
 +
 +Ainsi, Thomas Petazzoni a animé et organisé des activités au sein de Lolut [3], le groupe des utilisateurs de Logiciels Libres de l'UTBM [4] pendant 4 ans, ainsi qu'au sein de Gulliver [2], le groupe des utilisateurs de Logiciels Libres de Rennes pendant 6 mois. Les activités organisées étaient des présentations du Logiciel Libre à destination du grand public, des ateliers, des formations et d'​autres manifestations de promotion du Logiciel Libre. Thomas est l'un des auteurs du Livret du Libre [5] et l'​initiateur de l'​Agenda du Libre [6]. En 2002, 2003 et 2005, il a également participé à l'​organisation des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, un évènement majeur du Logiciel Libre en France, en tant que responsable du thème //​Conception et développement des systèmes d'​exploitation//​.
 +
 +Par ailleurs, Bruno Coudoin est auteur du logiciel éducatif libre GCompris [7]. Ce logiciel, traduit dans 40 langues, est utilisé dans le monde entier, notamment dans toutes les écoles ayant opté pour le système d'​exploitation GNU/Linux. GCompris a obtenu le prix du meilleur logiciel éducatif libre [<​del>​9</​del>​ - (ThierryRSalomon) 8 - ] aux Trophées du Libre 2003. Au delà de l'​aspect purement développement de ce logiciel, Bruno est vice-président de l'​association loi 1901 OFSET [9] dont l'​objectif est de soutenir activement le logiciel libre éducatif.
 +
 +Afin de vous <​del>​exposer</​del>​ - (ThierryRSalomon) entretenir - plus en détail de notre projet et d'une éventuelle collaboration,​ nous vous proposons de vous rencontrer à une date qui vous conviendra. Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.
 +
 +Nos coordonnées:​
 +  * Thomas Petazzoni, 5 allée des Tamaris, 31770 Colomiers, Tel: 05-34-39-24-03,​ Mail: thomas.petazzoni@enix.org
 +  * Bruno Coudoin, 6 rue des Amandiers 31700 Blagnac, Tel: 05-61-15-76-51,​ Mail: bruno.coudoin@free.fr
 +
 +Avec nos remerciements,​
 +
 +Thomas Petazzoni et Bruno Coudoin
 +
 +[1] http://​libre.humanoidz.org/​qjelt/​
 +[2] http://​www.gulliver.eu.org
 +[3] http://​lolut.utbm.info
 +[4] http://​www.utbm.fr
 +[5] http://​www.livretdulibre.org
 +[6] http://​www.agendadulibre.org
 +[7] http://​gcompris.net
 +[8] http://​linuxfr.org/​2003/​05/​23/​12583.html ​
 +[9] http://​www.ofset.org
 +
 +===== Proposition Mathieu Avila =====
 +
 +Je trouve que la première n'est pas assez sexy et ne vend pas l'​idée à l'​interlocuteur pour qui on ne donne pas de bonnes raisons d'​être intéressé par notre projet. Il y a peut-être moyen de faire un mix des deux ?
 +
 +  * (ThierryRSalomon) Mouai. Je vois pas trop la différence. Peut-être n'​aimes-tu pas qu'on dise trop vite, et en début de §, qu'on recherche une salle ? Faudrait alors peut-être inverser le § pour parler de l'​activité et dire à la fin qu'on cherche une salle. En même temps, notre interlocuteur veut savoir rapidement ce qu'on attend de lui et pas passer 3 plombes à lire la lettre et y trouver perdue au milieu la véritable raison de notre courrier (soyons direct quoi). Mais je comprends qu'il ne faut pas non plus qu'il pense qu'il n'est qu'un "​hébergeur"​.
 +  * (ThierryRSalomon) Le mix des deux pourrait alors être de supprimer la mention de la salle dans le § 3 de la lettre ci-dessus, et de rajouter ce § après:
 +  * //Pour héberger une telle activité, nous aurions évidemment besoin d'une salle pour accueillir nos adhérents et visiteurs, et serions heureux de vous voir collaborer à notre projet.//
 +
 +Bonjour,
 +
 +Nous représentons un groupe de passionnés de "​logiciels libres",​ et en particulier de Linux [Désolé, GNU/Linux ne veut rien dire pour un non-informaticien]. Les logiciels libres sont des logiciels que tout un chacun peut légalement copier, étudier, modifier et redistribuer,​ dans l'​objectif de partager et de diffuser la connaissance. Au-delà de l'​aspect purement technique, ces logiciels sont à la source d'un esprit communautaire et d'​entraide,​ très actif dans le monde entier.
 +
 +Afin de nous rencontrer à dates fixes, nous avons commencé par organiser un repas mensuel [1], qui réunit à chaque édition une quarantaine de personnes. Suite à ce succès, nous désirons aller plus loin en créant une association visant à faire connaitre les logiciels libres et aider les nouveaux arrivants dans l'​utilisation de ces logiciels, en organisant des débats, des présentations,​ et une présence lors de manifestations associatives. Afin d'​avoir un rendez-vous facilement identifiable aussi bien dans l'​espace que dans le temps , nous sommes à la recherche d'un local dans lequel il serait possible d'​accueillir des visiteurs curieux ainsi que les membres de l'​association. Plusieurs personnes de notre groupe disposent déjà d'une expérience dans l'​organisation de tels évènements.
 +
 +Pour cette raison, nous vous proposons de mettre en place un partenariat entre vous et notre association,​ afin de développer une "​Activité Linux" dans vos locaux, qui permettrait de nous réunir et d'​offrir de l'aide à un public extérieur, et si vous êtes intéréssés,​ d'​organiser des présentations à thèmes ou de vous aider à choisir des logiciels libres pour votre fonctionnement ou à présenter à vos adhérents. [Bon, là c'est risqué, il ne faut pas se lancer dans une activité de type SSLL]. Nous vous proposons de nous rencontrer afin d'​étudier ensemble ce projet.
 +
 +  * (ThierryRSalomon) je ne sais pas si le terme "//​partenariat//"​ est le bon. Même si une MJC par exemple a un droit de regard dans une activité qu'​elle héberge, les activités sont quand même indépendantes les unes des autres, et la MJC n'est pas sensée avoir d'​autres relations particulières que dans sa fonction d'​hébergement,​ à ma connaissance. Encore que les MJC ne fonctionnent pas toutes de la même façon. De plus, "vous aider à choisir des logiciels libres pour votre fonctionnement",​ c'est carrement de l'​ingérence dans les affaires de la MJC qui peut lui faire peur, et n'est pas l'​objet de notre activité. Même si on peut le faire par la suite s'ils s'​intéressent.
 +
 +  * (Phil'​sFree) Quelle association ? Prudence. La "​nôtre"​ n'​existe pas encore, à ma connaissance.
 +  * (ThierryRSalomon) Non, et alors ? On est en cours de constitution,​ on n'a pas d'​existence légale, mais ça ne nous empêche pas de démarrer les démarches pour nous installer.
 +
 +Nos coordonnées:​
 +  * Thomas Petazzoni, 5 allée des Tamaris, 31770 Colomiers, Tel: 05-34-39-24-03,​ Mail: thomas.petazzoni@enix.org
 +  * Bruno Coudoin, 6 rue des Amandiers 31700 Blagnac, Tel: 05-61-15-76-51,​ Mail: bruno.coudoin@free.fr
 +
 +Avec nos remerciements,​
 +
 +Thomas Petazzoni et Bruno Coudoin
 +
 +[1] http://​libre.humanoidz.org/​qjelt/​
 +[2] http://​www.gulliver.eu.org
 +[3] http://​lolut.utbm.info
 +[4] http://​www.utbm.fr
 +[5] http://​www.livretdulibre.org
 +[6] http://​www.agendadulibre.org
 +[7] http://​gcompris.net
 +[8] http://​linuxfr.org/​2003/​05/​23/​12583.html ​
 +[9] http://​www.ofset.org