Groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse
Promouvoir, développer et démocratiser les Logiciels Libres en Midi-Pyrénées

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

steal_this_film_part_2 [2008/12/11 13:50]
HugoMercier modification
steal_this_film_part_2 [2008/12/11 13:51] (Version actuelle)
migrate-to-doku modification
Ligne 1: Ligne 1:
 +===== Partie 2 =====
  
 +1
 +00:​00:​00,​600 --> 00:​00:​03,​100
 +Ne demandez pas la permission
 +de copier ce film
 +
 +2
 +00:​00:​03,​200 --> 00:​00:​06,​000
 +Quinconque échouant à la
 +redistribution de cette oeuvre,
 +
 +3
 +00:​00:​06,​100 --> 00:​00:​07,​700
 +ou empêchant d'​autres de le faire,
 +
 +4
 +00:​00:​07,​800 --> 00:​00:​08,​900
 +sera banni.
 +
 +5
 +00:​00:​09,​000 --> 00:​00:​12,​200
 +Tout appareillage capable d'​être utilisé
 +pour partager ce film doit être utilisé.
 +
 +6
 +00:​00:​12,​300 --> 00:​00:​15,​100
 +Nous demandons aux spectateurs
 +de rester vigilants
 +
 +7
 +00:​00:​15,​200 --> 00:​00:​16,​800
 +quant à la promotion
 +d'une telle activité
 +
 +8
 +00:​00:​16,​900 --> 00:​00:​19,​700
 +et de reporter tout acte
 +de consommation docile
 +
 +9
 +00:​00:​19,​800 --> 00:​00:​21,​800
 +au personnel du cinéma. Merci.
 +
 +10
 +00:​01:​06,​300 --> 00:​01:​08,​800
 +Est-ce un bonne ou une mauvaise chose
 +
 +11
 +00:​01:​08,​800 --> 00:​01:​12,​300
 +qu'il devienne de plus en plus
 +difficile, voire impossible
 +
 +12
 +00:​01:​12,​300 --> 00:​01:​16,​300
 +d'​encapsuler l'​information
 +en unités vendables ?
 +
 +13
 +00:​01:​16,​300 --> 00:​01:​19,​240
 +La réponse simpliste,
 +donnée par Hollywood
 +
 +14
 +00:​01:​19,​240 --> 00:​01:​22,​600
 +et l'​industrie du disque,
 +est que c'est un désastre.
 +
 +15
 +00:​01:​22,​700 --> 00:​01:​24,​750
 +Ceci n'est pas un film
 +sur le piratage.
 +
 +16
 +00:​01:​24,​750 --> 00:​01:​26,​750
 +L'​industrie du disque perd les pédales.
 +
 +17
 +00:​01:​26,​750 --> 00:​01:​28,​950
 +L'​industrie du film perd les pédales.
 +
 +18
 +00:​01:​28,​950 --> 00:​01:​31,​450
 +Les haut placés ne savent pas
 +comment envisager ça.
 +
 +19
 +00:​01:​31,​450 --> 00:​01:​33,​700
 +Ceci n'est pas un film sur les
 +échanges de fichiers.
 +
 +20
 +00:​01:​33,​700 --> 00:​01:​35,​700
 +Ils ont mis beaucoup d'​argent
 +
 +21
 +00:​01:​35,​700 --> 00:​01:​37,​900
 +pour faire ces films,
 +pour faire cette musique.
 +
 +22
 +00:​01:​37,​900 --> 00:​01:​40,​000
 +Ils veulent quelque chose en échange.
 +
 +23
 +00:​01:​40,​000 --> 00:​01:​43,​100
 +Mais les méthodes qu'ils utilisent
 +pour empêcher la copie
 +
 +24
 +00:​01:​43,​100 --> 00:​01:​45,​200
 +ne marchent définitivement pas.
 +
 +25
 +00:​01:​45,​200 --> 00:​01:​48,​600
 +Ceci est un film qui explore
 +les énormes changements dans la façon
 +
 +26
 +00:​01:​48,​600 --> 00:​01:​50,​500
 +dont nous produisons, distribuons
 +et consommons les médias.
 +
 +27
 +00:​01:​50,​600 --> 00:​01:​54,​500
 +Depuis Napster, l'​industrie du disque
 +essaye d'​éliminer le partage de fichiers.
 +
 +28
 +00:​01:​54,​500 --> 00:​01:​59,​400
 +Napster était une énorme fête où
 +tout le monde avait soudainement accès
 +
 +29
 +00:​01:​59,​400 --> 00:​02:​02,​200
 +à la plus grande bibliothèque musicale
 +au monde. Et qu'​ont-ils fait ?
 +
 +30
 +00:​02:​02,​200 --> 00:​02:​04,​200
 +Eh bien ils ont poursuivi Napster
 +pour en forcer la fermeture.
 +
 +31
 +00:​02:​04,​300 --> 00:​02:​07,​300
 +Napster, Aimster, Audiogalaxy,​
 +
 +32
 +00:​02:​07,​300 --> 00:​02:​10,​700
 +Grokster, IMash, Kazaa
 +
 +33
 +00:​02:​10,​700 --> 00:​02:​12,​900
 +toutes ces entreprises furent poursuivies.
 +
 +34
 +00:​02:​12,​900 --> 00:​02:​16,​700
 +Et à la fin, pour résumer,
 +l'​industrie a réussi
 +
 +35
 +00:​02:​16,​700 --> 00:​02:​21,​000
 +à sortir cette technologie
 +de leur sphère économique.
 +
 +36
 +00:​02:​21,​200 --> 00:​02:​25,​100
 +L'​industrie s'est ensuite retournée contre
 +les particuliers,​ des centaines d'​individus
 +
 +37
 +00:​02:​25,​200 --> 00:​02:​29,​100
 +puis des milliers, et maintenant
 +des dizaines de milliers d'​individus
 +
 +38
 +00:​02:​29,​100 --> 00:​02:​30,​950
 +poursuivis pour téléchargement
 +de musique sans permission.
 +
 +39
 +00:​02:​31,​000 --> 00:​02:​34,​000
 +Les parties en présence
 +essayent de s'​assurer
 +
 +40
 +00:​02:​34,​000 --> 00:​02:​36,​200
 +que certaines choses arrivent,
 +
 +41
 +00:​02:​36,​200 --> 00:​02:​39,​700
 +et qui auront l'air assez
 +barbares rétrospectivement.
 +
 +42
 +00:​02:​39,​900 --> 00:​02:​44,​500
 +Quand on parle de distribution d'​oeuvres
 +culturelles,​ de musique et de cinéma,
 +
 +43
 +00:​02:​44,​600 --> 00:​02:​50,​100
 +c'est une longue histoire où
 +quelle que soit l'​industrie établie,
 +
 +44
 +00:​02:​50,​200 --> 00:​02:​57,​000
 +celle-ci résiste à tout changement
 +causé par la technologie.
 +
 +45
 +00:​02:​57,​100 --> 00:​02:​58,​300
 +Dans les années 70,
 +
 +46
 +00:​02:​58,​350 --> 00:​03:​01,​350
 +la télévision par câble était vue
 +comme un média pirate.
 +
 +47
 +00:​03:​01,​400 --> 00:​03:​04,​550
 +Tous les réseaux de télévision
 +croyaient que prendre leur contenu
 +
 +48
 +00:​03:​04,​600 --> 00:​03:​07,​400
 +et le passer par des câbles
 +jusqu'​au foyer des particuliers
 +
 +49
 +00:​03:​07,​400 --> 00:​03:​09,​100
 +était du piratage pur et simple.
 +
 +50
 +00:​03:​09,​200 --> 00:​03:​12,​600
 +Le magnétoscope a subi aussi
 +
 +51
 +00:​03:​12,​600 --> 00:​03:​15,​700
 +une très forte résistance
 +de la part d'​Hollywood.
 +
 +52
 +00:​03:​15,​700 --> 00:​03:​19,​000
 +Les studios sont immédiatement
 +allés devant les tribunaux
 +
 +53
 +00:​03:​19,​000 --> 00:​03:​22,​900
 +et ont même dit que le magnétoscope
 +était à l'​industrie américaine du film
 +
 +54
 +00:​03:​22,​600 --> 00:​03:​26,​400
 +ce que le l'​étrangleur de Boston
 +était à une femme seule.
 +
 +55
 +00:​03:​26,​450 --> 00:​03:​29,​900
 +Les nouvelles technologies de l'​information
 +donnent à Hollywood et à l'​industrie du disque
 +
 +56
 +00:​03:​29,​900 --> 00:​03:​33,​100
 +de nouveaux marchés où vendre leur produits,
 +mais cela pourrait aussi permettre
 +
 +57
 +00:​03:​33,​100 --> 00:​03:​36,​100
 +tout un champ de possibilités non encore
 +envisagées pour les consommateurs.
 +
 +58
 +00:​03:​36,​200 --> 00:​03:​40,​500
 +Les maisons d'​édition de partitions de musique
 +on résisté à l'​enregistrement de musique
 +
 +59
 +00:​03:​40,​800 --> 00:​03:​45,​400
 +Les premiers baladeurs MP3 de Diamond-Rio,​
 +une des premières entreprises à en produire,
 +
 +60
 +00:​03:​45,​400 --> 00:​03:​48,​650
 +bien avant l'​iPod,​ furent l'​objet
 +d'une poursuite judiciaire.
 +
 +61
 +00:​03:​48,​750 --> 00:​03:​51,​650
 +Les possibilités induites par
 +la technologie de pair à pair
 +
 +62
 +00:​03:​51,​650 --> 00:​03:​53,​650
 +ont fait que l'​industrie des médias
 +
 +63
 +00:​03:​53,​650 --> 00:​03:​55,​450
 +a réagi d'une manière sans précédent.
 +
 +64
 +00:​03:​56,​000 --> 00:​03:​58,​500
 +Traditionnellement,​ la violation du droit
 +d'​auteur est strictement une affaire civile.
 +
 +65
 +00:​03:​58,​500 --> 00:​04:​01,​200
 +Si un ayant droit vous attrape
 +en train de faire quelque chose d'​illégal,​
 +
 +66
 +00:​04:​01,​200 --> 00:​04:​03,​550
 +il peut vous poursuivre et
 +vous forcer à lui donner de l'​argent.
 +
 +67
 +00:​04:​03,​600 --> 00:​04:​07,​500
 +Les poursuites criminelles,​
 +la possibilité de vous poursuivre
 +
 +68
 +00:​04:​07,​500 --> 00:​04:​11,​600
 +et de vous envoyer en prison, étaient
 +réservées aux circonstances commerciales
 +
 +69
 +00:​04:​11,​600 --> 00:​04:​16,​350
 +de piratage, lorsque quelqu'​un
 +faisait plus que 500 copies,
 +
 +70
 +00:​04:​16,​350 --> 00:​04:​19,​900
 +et les vendait en compétition
 +avec le produit original.
 +
 +71
 +00:​04:​20,​900 --> 00:​04:​25,​900
 +Ces dernières années, les ayant droits
 +n'ont plus été satisfaits de cette situation.
 +
 +72
 +00:​04:​26,​749 --> 00:​04:​28,​749
 +"Films importés ! Achetez vos films importés !"
 +
 +73
 +00:​04:​28,​738 --> 00:​04:​29,​972
 +"Jetez un oeil, j'ai des DVDs !"
 +
 +74
 +00:​04:​30,​013 --> 00:​04:​30,​499
 +"Venez et jetez un oeil !"
 +
 +75
 +00:​04:​30,​900 --> 00:​04:​34,​900
 +Ils veulent maintenant poursuivre
 +devant une cour criminelle
 +
 +76
 +00:​04:​35,​000 --> 00:​04:​40,​000
 +les personnes qui sont impliquées dans
 +des activités uniquement non-commerciales.
 +
 +77
 +00:​04:​41,​704 --> 00:​04:​43,​249
 +"​Laissez moi !"
 +
 +78
 +00:​04:​43,​319 --> 00:​04:​44,​418
 +"Ne me touchez pas !"
 +
 +79
 +00:​04:​44,​528 --> 00:​04:​46,​354
 +"​Qu'​est-ce que vous faites ?
 +Je ne faisais rien de mal !"
 +
 +80
 +00:​04:​46,​430 --> 00:​04:​47,​642
 +"​Laissez moi !
 +Laissez moi !"
 +
 +81
 +00:​04:​47,​900 --> 00:​04:​49,​718
 +"Je jure que je suis innocent !
 +S'il vous plaît, laissez moi !"
 +
 +82
 +00:​04:​50,​300 --> 00:​04:​54,​800
 +Nous savons que nous n'​arrêterons
 +jamais le piratage, jamais.
 +
 +83
 +00:​04:​54,​900 --> 00:​04:​59,​300
 +Nous devons simplement le rendre
 +aussi difficile que possible.
 +
 +84
 +00:​04:​59,​400 --> 00:​05:​02,​600
 +Et nous devons annoncer au monde
 +qu'il y a des conséquences
 +
 +85
 +00:​05:​02,​700 --> 00:​05:​04,​000
 +quand on est pris sur le fait.
 +
 +86
 +00:​05:​04,​100 --> 00:​05:​07,​500
 +Ce qu'ils ont cherché à faire,
 +c'est poursuivre quelques individus,
 +
 +87
 +00:​05:​07,​500 --> 00:​05:​10,​700
 +les punir assez sévèrement
 +pour qu'ils puissent en réalité
 +
 +88
 +00:​05:​10,​700 --> 00:​05:​13,​700
 +intimider un grand nombre de personnes.
 +
 +89
 +00:​05:​13,​700 --> 00:​05:​17,​300
 +C'est comme s'ils avaient décidé
 +que pour intimider un village,
 +
 +90
 +00:​05:​17,​300 --> 00:​05:​21,​100
 +ils allaient pendre quelques villageois,
 +et laisser les corps sur les gibets
 +
 +91
 +00:​05:​21,​100 --> 00:​05:​22,​700
 +comme avertissement pour les autres.
 +
 +92
 +00:​05:​22,​800 --> 00:​05:​25,​900
 +Le fait est que le droit de propriété d'un DVD
 +
 +93
 +00:​05:​25,​900 --> 00:​05:​28,​200
 +est la nouvelle arme de destruction
 +massive dans le monde
 +
 +94
 +00:​05:​28,​200 --> 00:​05:​33,​400
 +parce qu'un film de 50 milliards
 +de dollars peut être reproduit
 +
 +95
 +00:​05:​33,​400 --> 00:​05:​37,​400
 +pour littéralement 10 ou 15 cents.
 +
 +96
 +00:​05:​37,​500 --> 00:​05:​39,​500
 +Il y a une citation fantastique de Mark Ghetty,
 +
 +97
 +00:​05:​39,​500 --> 00:​05:​41,​900
 +qui est le propriétaire de Ghetty Images,
 +
 +98
 +00:​05:​41,​900 --> 00:​05:​45,​900
 +une entreprise de gestion de collections
 +massives d'​images,​ et un des plus grands
 +
 +99
 +00:​05:​45,​900 --> 00:​05:​48,​400
 +propriétaires de droits intellectuels au monde.
 +
 +100
 +00:​05:​48,​700 --> 00:​05:​53,​400
 +Il a déjà dit que la propriété intellectuelle
 +était le pétrole du 21e siècle.
 +
 +101
 +00:​05:​54,​000 --> 00:​05:​58,​000
 +C'est une citation fantastique,​
 +vous pouvez la condenser en un mot
 +
 +102
 +00:​05:​58,​000 --> 00:​05:​59,​500
 +qui est "la guerre"​.
 +
 +103
 +00:​05:​59,​600 --> 00:​06:​04,​500
 +C'est ainsi qu'il a déclaré la guerre
 +disant qu'il allait se battre pour ça,
 +
 +104
 +00:​06:​04,​500 --> 00:​06:​07,​500
 +pour ces droits complètement hallucinants
 +
 +105
 +00:​06:​07,​500 --> 00:​06:​12,​000
 +sur des images, des idées, des textes
 +des pensées, des inventions.
 +
 +106
 +00:​06:​12,​000 --> 00:​06:​17,​000
 +Tout comme nous nous battons actuellement
 +pour l'​accès aux ressources naturelles.
 +
 +107
 +00:​06:​17,​000 --> 00:​06:​20,​000
 +Il a déclaré la guerre.
 +
 +108
 +00:​06:​20,​000 --> 00:​06:​24,​000
 +C'est une guerre étrange.
 +À prendre au sérieux.
 +
 +109
 +00:​06:​24,​000 --> 00:​06:​26,​400
 +C'est ridicule mais sérieux en même temps.
 +
 +110
 +00:​06:​30,​700 --> 00:​06:​32,​400
 +Ce n'est pas la première guerre
 +
 +111
 +00:​06:​32,​400 --> 00:​06:​35,​400
 +à propos de la production,
 +la reproduction
 +
 +112
 +00:​06:​35,​400 --> 00:​06:​37,​800
 +et la distribution d'​informations.
 +
 +113
 +00:​06:​40,​700 --> 00:​06:​42,​700
 +"Le monde aime voir l'ère
 +numérique contemporaine"​
 +
 +114
 +00:​06:​42,​700 --> 00:​06:​46,​300
 +"comme une sorte de phénomène unique,
 +séparé de ce qui la précédait."​
 +
 +115
 +00:​06:​46,​500 --> 00:​06:​49,​900
 +Je crois que ce dont il faut se souvenir
 +c'est que ça ne l'est pas.
 +
 +116
 +00:​06:​49,​900 --> 00:​06:​53,​300
 +Ce n'est pas un phénomène séparé.
 +Il faut le voir comme un moment
 +
 +117
 +00:​06:​53,​300 --> 00:​06:​56,​700
 +où les choses s'​accélérent,​ des choses
 +qui ont déjà eu lieu par le passé.
 +
 +118
 +00:​06:​58,​700 --> 00:​07:​02,​300
 +Avant l'​arrivée de la presse,
 +dans l'​Europe du 16e siècle,
 +
 +119
 +00:​07:​02,​500 --> 00:​07:​06,​300
 +l'​information était limitée
 +et assez facile à contrôler.
 +
 +120
 +00:​07:​06,​500 --> 00:​07:​11,​900
 +Pendant des milliers d'​années,​
 +la culture des scribes choisissait
 +
 +121
 +00:​07:​11,​900 --> 00:​07:​17,​950
 +les personnes qui avaient le code
 +pour transmettre les connaissances.
 +
 +122
 +00:​07:​18,​000 --> 00:​07:​20,​600
 +Vous avez affaire à une économie
 +
 +123
 +00:​07:​20,​600 --> 00:​07:​22,​100
 +basée sur la rareté.
 +
 +124
 +00:​07:​22,​100 --> 00:​07:​25,​000
 +Le monde est alors assoiffé de livres.
 +
 +125
 +00:​07:​25,​200 --> 00:​07:​27,​700
 +Il y a des images du 16e siècle
 +
 +126
 +00:​07:​27,​700 --> 00:​07:​30,​500
 +de livres enchainés
 +
 +127
 +00:​07:​30,​600 --> 00:​07:​33,​100
 +qui avaient des gardes armés
 +
 +128
 +00:​07:​33,​100 --> 00:​07:​35,​400
 +devant une porte blindée
 +
 +129
 +00:​07:​35,​500 --> 00:​07:​39,​500
 +car c'​était très dangereux
 +que le peuple y ait accès.
 +
 +130
 +00:​07:​40,​000 --> 00:​07:​42,​700
 +La presse amena avec elle
 +une abondance d'​informations
 +
 +131
 +00:​07:​42,​900 --> 00:​07:​46,​900
 +menaçant le contrôle sur les idées
 +qui était possible grâce à la rareté.
 +
 +132
 +00:​07:​46,​900 --> 00:​07:​51,​600
 +Daniel Defoe nous parle de Johann Fust,
 +partenaire de Gutenberg,
 +
 +133
 +00:​07:​51,​600 --> 00:​07:​55,​600
 +arrivant à Paris au 15e siècle
 +avec un wagon chargé de bibles.
 +
 +134
 +00:​07:​55,​700 --> 00:​07:​59,​800
 +Lorsque les bibles furent examinées
 +et la similitude exacte de chaque livre
 +
 +135
 +00:​07:​59,​800 --> 00:​08:​02,​900
 +découverte,​ les Parisiens
 +se ruèrent sur Fust
 +
 +136
 +00:​08:​02,​900 --> 00:​08:​04,​900
 +l'​accusant de magie noire.
 +
 +137
 +00:​08:​05,​300 --> 00:​08:​08,​700
 +S'​apprêtant à tout changer, cette nouvelle
 +technologie de communication
 +
 +138
 +00:​08:​08,​700 --> 00:​08:​11,​700
 +était vue comme étant l'​oeuvre du diable.
 +
 +139
 +00:​08:​51,​500 --> 00:​08:​53,​500
 +Toutes les villes et états Européens
 +
 +140
 +00:​08:​53,​500 --> 00:​08:​55,​900
 +annoncèrent haut et fort
 +
 +141
 +00:​08:​55,​900 --> 00:​08:​58,​800
 +qu'ils allaient contrôler
 +l'​information le plus possible.
 +
 +142
 +00:​08:​58,​900 --> 00:​09:​01,​000
 +Les imprimeurs furent chassés
 +
 +143
 +00:​09:​01,​000 --> 00:​09:​03,​800
 +s'ils imprimaient
 +
 +144
 +00:​09:​03,​800 --> 00:​09:​06,​300
 +les textes interdits.
 +
 +145
 +00:​09:​06,​600 --> 00:​09:​10,​700
 +On parla de la persécution des auteurs
 +
 +146
 +00:​09:​10,​700 --> 00:​09:​14,​800
 +mais ce sont les imprimeurs
 +qui ont le plus souffert.
 +
 +147
 +00:​09:​14,​900 --> 00:​09:​17,​800
 +Au fur et à mesure que l'​impression
 +évolua en Europe et en Amérique
 +
 +148
 +00:​09:​17,​800 --> 00:​09:​20,​200
 +son rôle social charnière devint clair.
 +
 +149
 +00:​09:​20,​200 --> 00:​09:​21,​500
 +L'​impression devenait associé
 +
 +150
 +00:​09:​21,​600 --> 00:​09:​27,​800
 +à la rébellion et l'​émancipation.
 +
 +151
 +00:​09:​28,​000 --> 00:​09:​31,​700
 +Au 17e siècle, le gouverneur
 +de Virginie, le Gouverneur Berkeley
 +
 +152
 +00:​09:​31,​700 --> 00:​09:​36,​100
 +écrivit à ses supérieurs en Angleterre
 +
 +153
 +00:​09:​36,​100 --> 00:​09:​38,​700
 +en disant : "​remercions Dieu que nous
 +n'​ayons pas de presses en Virginie,
 +
 +154
 +00:​09:​38,​700 --> 00:​09:​41,​400
 +et nous n'en n'​aurons jamais
 +tant que je serai gouverneur."​
 +
 +155
 +00:​09:​41,​400 --> 00:​09:​46,​400
 +C'​était une réaction à la guerre civile
 +anglaise et à la guerre des pamphlets
 +
 +156
 +00:​09:​46,​400 --> 00:​09:​49,​200
 +on les appellait les balles de papier.
 +
 +157
 +00:​09:​49,​300 --> 00:​09:​51,​300
 +Au 18e siècle, en France,
 +
 +158
 +00:​09:​51,​300 --> 00:​09:​53,​400
 +l'​idée de base de la censure était
 +
 +159
 +00:​09:​53,​400 --> 00:​09:​55,​400
 +que c'​était un privilège, une loi privée.
 +
 +160
 +00:​09:​55,​400 --> 00:​09:​59,​800
 +Une maison d'​édition avait le droit
 +d'​éditer un certain nombre de textes,
 +
 +161
 +00:​09:​59,​800 --> 00:​10:​02,​500
 +en d'​autres termes de nier ce droit
 +aux autres pour avoir seul ce privilège.
 +
 +162
 +00:​10:​02,​700 --> 00:​10:​05,​000
 +Ce que vous aviez, c'est une administration
 +
 +163
 +00:​10:​05,​000 --> 00:​10:​06,​800
 +centralisée pour contrôler
 +
 +164
 +00:​10:​06,​800 --> 00:​10:​08,​800
 +l'​industrie du livre, utilisant la censure
 +
 +165
 +00:​10:​08,​800 --> 00:​10:​13,​600
 +et utilisant le monopole des éditeurs établis.
 +
 +166
 +00:​10:​13,​700 --> 00:​10:​15,​500
 +Ils s'​assuraient que les livres
 +
 +167
 +00:​10:​15,​500 --> 00:​10:​17,​700
 +qui circulaient dans la société
 +
 +168
 +00:​10:​17,​700 --> 00:​10:​22,​400
 +l'​étaient dans des éditions autorisées,​
 +mais aussi sous le contrôle
 +
 +169
 +00:​10:​22,​400 --> 00:​10:​25,​450
 +de l'​état et celui du roi ou du prince.
 +
 +170
 +00:​10:​25,​500 --> 00:​10:​29,​500
 +Il y avait un système de censure tres élaboré
 +
 +171
 +00:​10:​29,​500 --> 00:​10:​32,​900
 +mais en plus, il y avait un monopole
 +
 +172
 +00:​10:​32,​900 --> 00:​10:​36,​000
 +de la production dans la guilde
 +des libraires de Paris
 +
 +173
 +00:​10:​36,​000 --> 00:​10:​38,​900
 +qui avait pouvoir de police.
 +La police elle même
 +
 +174
 +00:​10:​38,​900 --> 00:​10:​42,​000
 +avait des inspecteurs spécialisés
 +dans l'​industrie du livre.
 +
 +175
 +00:​10:​42,​000 --> 00:​10:​46,​300
 +Si vous mettez tout ça ensemble
 +l'​État était très puissant
 +
 +176
 +00:​10:​46,​300 --> 00:​10:​48,​400
 +losrque venait l'​heure de
 +contrôler les textes imprimés.
 +
 +177
 +00:​10:​48,​500 --> 00:​10:​51,​700
 +Non seulement tous ces contrôles
 +furent incapables d'​empêcher
 +
 +178
 +00:​10:​51,​700 --> 00:​10:​55,​900
 +la distribution des pensées révolutionnaires,​
 +mais son existence même inspira
 +
 +179
 +00:​10:​55,​900 --> 00:​11:​00,​400
 +la création de nouveaux systèmes
 +de distributions pirates.
 +
 +180
 +00:​11:​00,​400 --> 00:​11:​04,​500
 +Ce qui est clair,
 +c'est qu'au 18e siècle
 +
 +181
 +00:​11:​04,​500 --> 00:​11:​09,​100
 +la puissance de l'​impression
 +se répandit partout.
 +
 +182
 +00:​11:​09,​300 --> 00:​11:​12,​000
 +Il y avait des maisons d'​édition,​
 +des presses
 +
 +183
 +00:​11:​12,​000 --> 00:​11:​15,​500
 +qui entouraient la France avec
 +ce que j'​apelle un "​croissant fertile"​ :
 +
 +184
 +00:​11:​15,​800 --> 00:​11:​19,​100
 +des douzaines et des douzaines
 +d'​entre elles produisaient des livres
 +
 +185
 +00:​11:​19,​100 --> 00:​11:​21,​100
 +qui passaient les frontières
 +en contrebande
 +
 +186
 +00:​11:​21,​100 --> 00:​11:​24,​700
 +distribués dans tout le royaume par
 +un système de distribution clandestin.
 +
 +187
 +00:​11:​24,​900 --> 00:​11:​30,​400
 +Il y a le cas d'un éditeur des Pays Bas
 +qui prenait la liste des livres mis à l'​index
 +
 +188
 +00:​11:​30,​400 --> 00:​11:​33,​400
 +et l'​utilisait comme programme de publication
 +
 +189
 +00:​11:​33,​400 --> 00:​11:​35,​700
 +parce qu'il savait que ces livres
 +allaient bien se vendre.
 +
 +190
 +00:​11:​35,​900 --> 00:​11:​39,​400
 +Les pirates avaient des agents
 +à Paris et partout ailleurs
 +
 +191
 +00:​11:​39,​400 --> 00:​11:​43,​600
 +qui leur envoyaient des listes de nouveaux livres
 +dont ils pensaient qu'ils allaient bien se vendre.
 +
 +192
 +00:​11:​43,​600 --> 00:​11:​48,​200
 +Les pirates faisaient systématiquement,​
 +et j'​utilise le mot bien qu'il soit anachronique,​
 +
 +193
 +00:​11:​48,​200 --> 00:​11:​50,​000
 +une étude de marché.
 +
 +194
 +00:​11:​50,​400 --> 00:​11:​55,​800
 +Je l'ai vu dans des centaines,
 +des milliers de lettres.
 +
 +195
 +00:​11:​55,​800 --> 00:​11:​59,​300
 +Ils sondaient le marché.
 +Ils voulaient connaitre la demande.
 +
 +196
 +00:​11:​59,​300 --> 00:​12:​03,​200
 +Et la réaction de la part
 +des éditeurs en France
 +
 +197
 +00:​12:​03,​200 --> 00:​12:​07,​700
 +a été bien entendu très hostile.
 +J'ai lu plusieurs de leurs lettres.
 +
 +198
 +00:​12:​07,​700 --> 00:​12:​11,​900
 +Elles étaient remplies d'​expressions
 +telles que "​boucanier",​ "​privé"​
 +
 +199
 +00:​12:​12,​900 --> 00:​12:​17,​400
 +"​personnes sans honte ni moralité"​.
 +En fait, plusieurs de ces pirates
 +
 +200
 +00:​12:​17,​400 --> 00:​12:​23,​300
 +étaient de bons bourgeois à Lausanne,
 +ou à Genève, ou à Amsterdam
 +
 +201
 +00:​12:​23,​300 --> 00:​12:​25,​300
 +et ils se voyaient simplement
 +comme des hommes d'​affaire
 +
 +202
 +00:​12:​25,​300 --> 00:​12:​28,​200
 +apres tout, il n'y avait pas
 +d'​entente internationale
 +
 +203
 +00:​12:​28,​200 --> 00:​12:​32,​200
 +sur les droits d'​auteurs
 +et ils satisfaisaient la demande.
 +
 +204
 +00:​12:​32,​200 --> 00:​12:​35,​800
 +Certains imprimeurs s'​installaient
 +dans des recoins obscurs
 +
 +205
 +00:​12:​35,​800 --> 00:​12:​39,​800
 +s'ils imprimaient du matériel subversif
 +
 +206
 +00:​12:​40,​800 --> 00:​12:​43,​500
 +ils pouvaient cacher leur presse assez vite.
 +
 +207
 +00:​12:​43,​600 --> 00:​12:​47,​300
 +Si on avait des problèmes avec les autorités,
 +on les mettait sur des radeaux
 +
 +208
 +00:​12:​47,​300 --> 00:​12:​50,​900
 +pour les amener dans une autre ville.
 +C'​était très mobile.
 +
 +209
 +00:​12:​51,​100 --> 00:​12:​54,​700
 +En effet, vous aviez deux systèmes
 +en guerre l'un contre l'​autre.
 +
 +210
 +00:​12:​54,​700 --> 00:​12:​58,​600
 +Et c'est ce système de production
 +à l'​extérieur de la France
 +
 +211
 +00:​12:​58,​600 --> 00:​13:​01,​100
 +qui fut crucial pour le Siècle des Lumières.
 +
 +212
 +00:​13:​01,​200 --> 00:​13:​05,​800
 +Ce nouveau réseau d'​information
 +éclaira non seulement le monde,
 +
 +213
 +00:​13:​05,​800 --> 00:​13:​09,​300
 +mais prépara le chemin pour la Révolution.
 +
 +214
 +00:​13:​09,​300 --> 00:​13:​16,​300
 +Il compromit tellement l'​ancien régime
 +que ce pouvoir, l'​opinion publique,
 +
 +215
 +00:​13:​16,​300 --> 00:​13:​21,​800
 +devint crucial à la chute du
 +gouvernement en 1787-1788
 +
 +216
 +00:​13:​22,​300 --> 00:​13:​26,​800
 +À Paris, la Bastille était
 +une prison pour les pirates.
 +
 +217
 +00:​13:​29,​200 --> 00:​13:​32,​600
 +Mais dans les années précédant la Révolution
 +les autorités avaient abandonné
 +
 +218
 +00:​13:​32,​600 --> 00:​13:​36,​700
 +l'​idée d'​emprisonner les pirates.
 +La circulation des idées et de l'​information
 +
 +219
 +00:​13:​36,​700 --> 00:​13:​39,​000
 +était trop importante pour être arrêtée.
 +
 +220
 +00:​13:​49,​000 --> 00:​13:​51,​800
 +Je pense que c'est ce changement
 +dramatique qui fut affecté
 +
 +221
 +00:​13:​51,​800 --> 00:​13:​54,​100
 +par la révolution de l'​imprimerie.
 +
 +222
 +00:​13:​54,​100 --> 00:​13:​59,​300
 +L'​apparition d'un nouveau lectorat,
 +l'​apparition d'un public indiscipliné
 +
 +223
 +00:​13:​59,​300 --> 00:​14:​05,​500
 +qui n'​était pas sujet
 +au mêmes normes de lecture
 +
 +224
 +00:​14:​05,​500 --> 00:​14:​09,​400
 +ou au même standard de rapport
 +aux connaissances que par le passé.
 +
 +225
 +00:​14:​09,​400 --> 00:​14:​10,​700
 +C'​était un changement dramatique.
 +
 +226
 +00:​14:​10,​800 --> 00:​14:​13,​000
 +Le désir fondamental de copier
 +
 +227
 +00:​14:​13,​000 --> 00:​14:​15,​000
 +n'a rien à voir avec la technologie.
 +
 +228
 +00:​14:​15,​000 --> 00:​14:​17,​500
 +C'est ainsi que la culture se crée.
 +
 +229
 +00:​14:​17,​500 --> 00:​14:​20,​600
 +Mais, bien entendu, la technologie
 +change ce que nous pouvons copier,
 +
 +230
 +00:​14:​20,​600 --> 00:​14:​23,​000
 +la rapidité avec laquelle nous pouvons
 +le copier et les méthodes pour le partager.
 +
 +231
 +00:​14:​23,​100 --> 00:​14:​24,​700
 +Que se passe-t-il lorsqu'​une méthode
 +
 +232
 +00:​14:​24,​700 --> 00:​14:​26,​600
 +de reproduction est inventée ?
 +
 +233
 +00:​14:​26,​600 --> 00:​14:​29,​300
 +Vous pouvez prendre la presse ou bittorrent.
 +
 +234
 +00:​14:​29,​300 --> 00:​14:​31,​300
 +Cela change les habitudes des gens.
 +
 +235
 +00:​14:​31,​300 --> 00:​14:​35,​100
 +Cela donne de nouvelles idées
 +aux gens sur leur méthode de travail
 +
 +236
 +00:​14:​35,​100 --> 00:​14:​38,​500
 +sur la coopération,​ le partage,
 +
 +237
 +00:​14:​38,​500 --> 00:​14:​40,​900
 +à quoi ils peuvent se rapporter,
 +sur ce que leur vies peuvent être.
 +
 +238
 +00:​14:​41,​000 --> 00:​14:​45,​000
 +D'​aucune manière un
 +système politique absolutiste
 +
 +239
 +00:​14:​45,​000 --> 00:​14:​47,​500
 +ne peut supprimer totalement
 +la distribution de l'​information.
 +
 +240
 +00:​14:​47,​500 --> 00:​14:​51,​900
 +Les nouveaux médias
 +s'​adaptent à ces circonstances.
 +
 +241
 +00:​14:​51,​900 --> 00:​14:​56,​900
 +Et souvent, ils deviennent plus efficaces
 +à cause de la répression.
 +
 +242
 +00:​14:​58,​900 --> 00:​15:​01,​200
 +Pourquoi est-ce que les progrès
 +dans notre capacité à copier
 +
 +243
 +00:​15:​01,​200 --> 00:​15:​03,​800
 +sont liés au changement social ?
 +
 +244
 +00:​15:​07,​900 --> 00:​15:​12,​100
 +Parce que la communication,​ un acte
 +si fondamental dans ce que nous faisons,
 +
 +245
 +00:​15:​12,​100 --> 00:​15:​14,​400
 +est un acte de copie.
 +
 +246
 +00:​15:​12,​414 --> 00:​15:​14,​163
 +AU COMMENCEMENT ÉTAIT LE VERBE
 +
 +247
 +00:​15:​14,​189 --> 00:​15:​15,​705
 +AU COMMENCEMENT ÉTAIT LA COPIE
 +
 +248
 +00:​15:​14,​600 --> 00:​15:​20,​600
 +La seule chose qui nous a amené
 +où nous sommes aujourd'​hui est la copie.
 +
 +249
 +00:​15:​20,​700 --> 00:​15:​25,​000
 +Le partage est au coeur,
 +en un sens, de l'​existence.
 +
 +250
 +00:​15:​25,​000 --> 00:​15:​29,​700
 +Communiquer,​ le besoin de parler
 +à quelqu'​un,​ est un acte de partage.
 +
 +251
 +00:​15:​29,​700 --> 00:​15:​32,​800
 +Le besoin d'​écouter quelqu'​un
 +est un acte de partage.
 +
 +252
 +00:​15:​32,​900 --> 00:​15:​35,​900
 +Pourquoi partageons-nous notre culture ?
 +Pourquoi partageons-nous notre langue ?
 +
 +253
 +00:​15:​35,​900 --> 00:​15:​39,​500
 +Parce que nous nous imitons.
 +C'est ainsi que nous apprenons à parler.
 +
 +254
 +00:​15:​39,​500 --> 00:​15:​42,​200
 +C'est ainsi qu'un bébé apprend.
 +C'est ainsi que les nouveautés
 +
 +255
 +00:​15:​42,​200 --> 00:​15:​45,​200
 +entrent dans la société et
 +se propagent dans la société.
 +
 +256
 +00:​15:​45,​200 --> 00:​15:​49,​400
 +Au fond ce qui nous rapproche c'est le fait
 +que nous nous copions les uns, les autres.
 +
 +257
 +00:​15:​49,​600 --> 00:​15:​52,​800
 +Lorsque la communication orale
 +était notre seul moyen de communiquer,​
 +
 +258
 +00:​15:​52,​800 --> 00:​15:​56,​500
 +nous voyagions partout pour
 +livrer notre message aux autres.
 +
 +259
 +00:​15:​56,​500 --> 00:​15:​59,​700
 +Plus tard, lorsque la communication
 +par écrit commença,
 +
 +260
 +00:​15:​59,​700 --> 00:​16:​03,​100
 +des armées de scribes
 +multiplièrent nos idées.
 +
 +261
 +00:​16:​03,​400 --> 00:​16:​06,​500
 +Notre besoin de communiquer est si fort
 +
 +262
 +00:​16:​06,​500 --> 00:​16:​10,​600
 +que nous avons toujours poussé
 +les outils disponibles à leur limite extrême,
 +
 +263
 +00:​16:​10,​600 --> 00:​16:​14,​400
 +pour ensuite les dépasser,
 +créant de nouvelles technologies
 +
 +264
 +00:​16:​14,​432 --> 00:​16:​18,​268
 +qui reproduisent nos idées sur
 +une échelle inimaginable auparavant.
 +
 +265
 +00:​16:​18,​313 --> 00:​16:​20,​508
 +SI NOUS SOMMES DES ÊTRES COMMUNICANTS,​
 +ET QUE LA COMMUNICATION EST LA COPIE
 +
 +266
 +00:​16:​20,​584 --> 00:​16:​23,​250
 +QU'​ADVIENDRAIT-IL SI NOUS NOUS CONSTRUISIONS
 +UNE MACHINE À COPIER INDÉFINIMENT ?
 +
 +267
 +00:​16:​33,​500 --> 00:​16:​36,​900
 +En 1957, l'URSS lança Spoutnik.
 +
 +268
 +00:​16:​37,​000 --> 00:​16:​41,​400
 +Le gouvernement américain réagit
 +en autorisant des dépenses massives
 +
 +269
 +00:​16:​41,​400 --> 00:​16:​44,​700
 +en science et en technologie
 +supervisée par une nouvelle agence
 +
 +270
 +00:​16:​44,​700 --> 00:​16:​46,​700
 +l'​Advanced Research Projects Agency.
 +
 +271
 +00:​17:​08,​200 --> 00:​17:​11,​400
 +C'est l'ARPA qui développera les idées
 +
 +272
 +00:​17:​11,​400 --> 00:​17:​13,​300
 +de l'​informaticien visionnaire Joseph Licklider,
 +
 +273
 +00:​17:​13,​300 --> 00:​17:​16,​400
 +qui eu l'​idée de mettre des ordinateurs en réseau.
 +
 +274
 +00:​17:​16,​600 --> 00:​17:​20,​100
 +Le partage de l'​information fut difficile.
 +
 +275
 +00:​17:​20,​100 --> 00:​17:​23,​000
 +Pendant des années,
 +
 +276
 +00:​17:​23,​300 --> 00:​17:​28,​300
 +la presse fut un grand progrès
 +pour le partage de l'​information.
 +
 +277
 +00:​17:​28,​300 --> 00:​17:​31,​000
 +Et le besoin se fait sentir depuis longtemps
 +d'une meilleure manière
 +
 +278
 +00:​17:​31,​000 --> 00:​17:​34,​600
 +de distribuer l'​information,​ plutôt
 +que de la transporter avec soi.
 +
 +279
 +00:​17:​34,​600 --> 00:​17:​38,​700
 +Le texte imprimé sur papier
 +est embarrassant parce que
 +
 +280
 +00:​17:​38,​700 --> 00:​17:​41,​500
 +pour le distribuer, il faut
 +transporter le papier.
 +
 +281
 +00:​17:​41,​500 --> 00:​17:​46,​100
 +Et le papier devient facilement
 +encombrant, lourd et cher à distribuer.
 +
 +282
 +00:​17:​46,​100 --> 00:​17:​50,​300
 +L'​APRAnet fut créé pour permettre aux
 +scientifiques de partager les ressources
 +
 +283
 +00:​17:​50,​300 --> 00:​17:​54,​300
 +informatiques afin d'​améliorer l'​innovation.
 +Pour que cette vision marche,
 +
 +284
 +00:​17:​54,​300 --> 00:​17:​58,​300
 +l'​ARPAnet devait permettre à toutes
 +les machines sur le réseau de reproduire
 +
 +285
 +00:​17:​58,​300 --> 00:​18:​01,​300
 +et de relayer l'​information envoyée
 +par toute autre machine.
 +
 +286
 +00:​18:​01,​300 --> 00:​18:​05,​200
 +Un réseau où les pairs partageaient
 +les ressources de manière équitable
 +
 +287
 +00:​18:​05,​200 --> 00:​18:​09,​000
 +était une idée décalée par rapport aux systèmes
 +de communication commerciaux et corporatifs
 +
 +288
 +00:​18:​09,​000 --> 00:​18:​12,​800
 +du passé, où les messages
 +partaient d'un point central
 +
 +289
 +00:​18:​12,​800 --> 00:​18:​16,​100
 +ou traversaient une hiérarchie.
 +Il n'y avait pas de centre.
 +
 +290
 +00:​18:​16,​100 --> 00:​18:​19,​000
 +Et aucune machine n'​était
 +plus importante qu'une autre.
 +
 +291
 +00:​18:​19,​000 --> 00:​18:​22,​600
 +N'​importe qui pouvait se joindre au réseau
 +tant qu'il était prêt à suivre
 +
 +292
 +00:​18:​22,​600 --> 00:​18:​26,​500
 +les règles et protocoles
 +avec lesquels le réseau opérait.
 +
 +293
 +00:​18:​26,​500 --> 00:​18:​29,​900
 +Depuis, en réalité, les années 60
 +
 +294
 +00:​18:​29,​900 --> 00:​18:​31,​900
 +les réseaux à commutation
 +de paquets sont devenus
 +
 +295
 +00:​18:​31,​900 --> 00:​18:​35,​900
 +le type prédominant de communication
 +utilisé aujourd'​hui.
 +
 +296
 +00:​18:​36,​400 --> 00:​18:​39,​400
 +De plus en plus pour la voix et les données.
 +
 +297
 +00:​18:​39,​500 --> 00:​18:​43,​500
 +Le monde occidental évoluait
 +du système rigide de production du Fordisme
 +
 +298
 +00:​18:​43,​500 --> 00:​18:​48,​200
 +à un système fluide de production
 +allégée et de livraison à la demande.
 +
 +299
 +00:​19:​13,​100 --> 00:​19:​15,​800
 +Une économie post-centralisée
 +sans friction a besoin
 +
 +300
 +00:​19:​15,​800 --> 00:​19:​19,​000
 +d'un tel système de communication.
 +
 +301
 +00:​19:​19,​000 --> 00:​19:​21,​300
 +Dans les années 70,
 +nous n'​avons pas construit
 +
 +302
 +00:​19:​21,​300 --> 00:​19:​23,​300
 +de réseau hiérarchique.
 +
 +303
 +00:​19:​23,​300 --> 00:​19:​25,​200
 +Les ordinateurs qui existaient alors
 +
 +304
 +00:​19:​25,​200 --> 00:​19:​27,​100
 +coûtaient plusieurs millions de dollars
 +
 +305
 +00:​19:​27,​100 --> 00:​19:​34,​400
 +et avaient des rapports très égalitaires.
 +
 +306
 +00:​19:​34,​500 --> 00:​19:​37,​000
 +Une des caractéristique importantes d'​Internet
 +
 +307
 +00:​19:​37,​000 --> 00:​19:​39,​000
 +est qu'il est extrêmement décentralisé
 +
 +308
 +00:​19:​39,​000 --> 00:​19:​43,​800
 +et que les services fournis sur Internet
 +
 +309
 +00:​19:​43,​800 --> 00:​19:​49,​400
 +sont inventés et fournis par
 +d'​autre usagers du réseau.
 +
 +310
 +00:​19:​49,​400 --> 00:​19:​51,​400
 +Vous savez que le réseau
 +est construit de façon
 +
 +311
 +00:​19:​51,​400 --> 00:​19:​53,​500
 +à ce qu'il n'y ait personne qui pilote
 +de sorte que tout le monde
 +
 +312
 +00:​19:​53,​500 --> 00:​19:​55,​700
 +a le contrôle sur ses propres communications.
 +
 +313
 +00:​19:​56,​000 --> 00:​20:​00,​200
 +En se fiant à Internet,
 +la société absorba en elle
 +
 +314
 +00:​20:​00,​200 --> 00:​20:​03,​900
 +une machine dont la fonction principale
 +était la reproduction
 +
 +315
 +00:​20:​03,​900 --> 00:​20:​05,​900
 +et la distribution d'​information.
 +
 +316
 +00:​20:​05,​900 --> 00:​20:​08,​500
 +C'est une fonction innée
 +
 +317
 +00:​20:​08,​500 --> 00:​20:​10,​900
 +des réseaux que nous utilisons aujourd'​hui
 +
 +318
 +00:​20:​10,​900 --> 00:​20:​13,​800
 +que cette information soit emmagasinée,​
 +copiée, emmagasinée,​ copiée,
 +
 +319
 +00:​20:​13,​800 --> 00:​20:​18,​100
 +normalement de façon très éphémère,​
 +très rapide, on parle de millisecondes
 +
 +320
 +00:​20:​18,​100 --> 00:​20:​20,​100
 +de microsecondes ;
 +
 +321
 +00:​20:​20,​500 --> 00:​20:​25,​600
 +Des équipements spécialisés,​
 +commutateurs,​ routeurs, répétiteurs,​ etc.
 +
 +322
 +00:​20:​25,​600 --> 00:​20:​29,​600
 +font ça en une fraction de seconde
 +mais c'est ainsi que le réseau FONCTIONNE.
 +
 +323
 +00:​20:​30,​700 --> 00:​20:​33,​900
 +Ce que les ingénieurs de l'ARPA
 +avaient produit, c'​était les plans
 +
 +324
 +00:​20:​33,​900 --> 00:​20:​35,​900
 +d'une machine à copier
 +massivement et sans maître,
 +
 +325
 +00:​20:​35,​900 --> 00:​20:​40,​000
 +qui allait grandir à un rythme fantastique
 +pour devenir l'​Internet d'​aujourd'​hui.
 +
 +326
 +00:​20:​42,​000 --> 00:​20:​45,​200
 +Donc cet endroit est truffé
 +
 +327
 +00:​20:​45,​400 --> 00:​20:​48,​600
 +d'​informations d'un genre
 +ou d'un autre qui circulent.
 +
 +328
 +00:​20:​48,​800 --> 00:​20:​51,​500
 +Par exemple, les conseils locaux,
 +Tower Hamlets et Hackney
 +
 +329
 +00:​20:​51,​500 --> 00:​20:​56,​600
 +- nous sommes à la frontière ici -
 +surveillent le trafic
 +
 +330
 +00:​20:​56,​600 --> 00:​21:​00,​500
 +et ont des caméras de sécurité reliées
 +via un réseau sans fil.
 +
 +331
 +00:​21:​00,​700 --> 00:​21:​04,​400
 +L'​environnement électromagnétique
 +devient très sale, bruyant.
 +
 +332
 +00:​21:​07,​800 --> 00:​21:​11,​700
 +Chaque paquet de données qui s'​envole
 +à travers la multitude des réseaux sans fil
 +
 +333
 +00:​21:​11,​700 --> 00:​21:​18,​100
 +et à travers l'​Internet,​ est écouté,
 +emmagasiné et retransmis, en d'​autre mots,
 +
 +334
 +00:​21:​18,​100 --> 00:​21:​23,​400
 +il est copié d'un segment du réseau au prochain.
 +
 +335
 +00:​21:​23,​400 --> 00:​21:​28,​700
 +En ce moment, notre environnement immédiat,
 +notre médiasphère immédiate,
 +
 +336
 +00:​21:​28,​700 --> 00:​21:​32,​300
 +est tellement large, tellement grande,
 +qu'il est maintenant impossible de contenir
 +
 +337
 +00:​21:​32,​300 --> 00:​21:​36,​300
 +facilement l'​information,​ vous ne pouvez pas
 +arrêter ou censurer l'​information,​ ou arrêter
 +
 +338
 +00:​21:​36,​300 --> 00:​21:​39,​200
 +la transmission une fois qu'​elle y est.
 +C'est comme du sable qui coule entre vos doigts.
 +
 +339
 +00:​21:​39,​300 --> 00:​21:​42,​000
 +C'est comme essayer d'​empêcher
 +la rupture d'un barrage.
 +
 +340
 +00:​21:​42,​000 --> 00:​21:​48,​500
 +Je dirais qu'en ce moment même nous sommes
 +dans la portée d'​émission de transmissions
 +
 +341
 +00:​21:​48,​500 --> 00:​21:​52,​700
 +radio qui sont sans doute en train
 +de briser un loi quelconque
 +
 +342
 +00:​21:​52,​800 --> 00:​21:​56,​085
 +sur le droit d'​auteur.
 +
 +343
 +00:​21:​56,​492 --> 00:​21:​59,​460
 +L'​IMPOSSIBILITÉ DE LA RARETÉ DANS
 +L'​ESPRIT DE QUELQU'​UN DE VIVANT
 +
 +344
 +00:​22:​00,​500 --> 00:​22:​02,​700
 +Essayer
 +
 +345
 +00:​22:​04,​200 --> 00:​22:​06,​700
 +de faire du profit pour soi même
 +
 +346
 +00:​22:​07,​300 --> 00:​22:​09,​700
 +sur le dos du modernisme
 +
 +347
 +00:​22:​10,​500 --> 00:​22:​13,​300
 +et de toutes ces lois internationales
 +
 +348
 +00:​22:​13,​300 --> 00:​22:​17,​400
 +sans générosité pour l'​humanité.
 +
 +349
 +00:​22:​17,​400 --> 00:​22:​20,​800
 +Un des champs de bataille principaux
 +
 +350
 +00:​22:​20,​800 --> 00:​22:​23,​800
 +au niveau de la loi, de la technologie
 +
 +351
 +00:​22:​23,​800 --> 00:​22:​28,​200
 +est l'​étendue avec laquelle on peut
 +
 +352
 +00:​22:​28,​200 --> 00:​22:​34,​300
 +exclure des gens de l'​information,​
 +des connaissances et des biens culturels
 +
 +353
 +00:​22:​34,​300 --> 00:​22:​38,​700
 +l'​étendue avec laquelle on peut
 +clôturer un morceau de culture,
 +
 +354
 +00:​22:​38,​700 --> 00:​22:​43,​200
 +si vous me permettez l'​expression,​
 +et dire qu'​elle est dans un contenant
 +
 +355
 +00:​22:​43,​200 --> 00:​22:​46,​000
 +et que vous devez me payer
 +afin d'y avoir accès.
 +
 +356
 +00:​22:​46,​226 --> 00:​22:​48,​226
 +Deux lapins dans un champ,
 +vaquant à leurs occupations
 +
 +357
 +00:​22:​51,​539 --> 00:​22:​53,​539
 +"Je vais construire un enclos autour d'​eux"​
 +pensa un homme qui passait par là.
 +
 +358
 +00:​22:​56,​310 --> 00:​22:​58,​310
 +"Et ils seront à moi ..."
 +
 +359
 +00:​22:​59,​800 --> 00:​23:​03,​200
 +Pour pouvez devenir propriétaire
 +de quelque chose si vous pouvez
 +
 +360
 +00:​23:​03,​200 --> 00:​23:​07,​400
 +construire un palissade autour, si vous pouvez
 +la contenir, vous pouvez l'​emmurer.
 +
 +361
 +00:​23:​07,​600 --> 00:​23:​12,​100
 +Dans l'​ouest américain, les terres
 +de pâturage étaient gratuites et
 +
 +362
 +00:​23:​12,​069 --> 00:​23:​15,​869
 +tous y avaient accès parce que les coûts
 +pour les clôturer étaient trop élevés.
 +
 +363
 +00:​23:​15,​900 --> 00:​23:​19,​100
 +Les barbelés ont changé tout ça, et ont permis
 +la transformation de ces terres en propriétés.
 +
 +364
 +00:​23:​19,​100 --> 00:​23:​23,​100
 +La culture vint à ces boîtes.
 +
 +365
 +00:​23:​23,​139 --> 00:​23:​25,​139
 +Le contrôle faisait naturellement partie
 +
 +366
 +00:​23:​25,​300 --> 00:​23:​26,​900
 +du processus d'​existence
 +
 +367
 +00:​23:​26,​900 --> 00:​23:​28,​400
 +du média lui-même.
 +
 +368
 +00:​23:​28,​433 --> 00:​23:​30,​615
 +Il fixa des étiquettes de prix à ses lapins
 +et attendit le client ...
 +
 +369
 +00:​23:​33,​500 --> 00:​23:​35,​800
 +Il y a une chose, un livre
 +
 +370
 +00:​23:​35,​800 --> 00:​23:​37,​800
 +un disque
 +
 +371
 +00:​23:​37,​800 --> 00:​23:​40,​800
 +un film que
 +
 +372
 +00:​23:​41,​800 --> 00:​23:​45,​300
 +vous pouvez tenir dans vos mains
 +et ne pas donner à quelqu'​un d'​autre
 +
 +373
 +00:​23:​45,​300 --> 00:​23:​47,​300
 +ou que vous pouvez aussi leur donner.
 +
 +374
 +00:​23:​47,​300 --> 00:​23:​51,​500
 +Et tout le système de paiement
 +fut construit autour de :
 +
 +375
 +00:​23:​51,​500 --> 00:​23:​57,​000
 +Est-ce que je vous donne
 +cette unité d'​information ?
 +
 +376
 +00:​23:​57,​000 --> 00:​24:​00,​000
 +ou non ? Et c'est ainsi
 +que tout le modèle
 +
 +377
 +00:​24:​00,​000 --> 00:​24:​02,​900
 +du droit d'​auteur fut
 +construit à partir du livre.
 +
 +378
 +00:​24:​04,​912 --> 00:​24:​06,​995
 +Une enfant arriva avec sa mère
 +et demanda si elle pouvait en avoir un.
 +
 +379
 +00:​24:​08,​417 --> 00:​24:​10,​309
 +"La semaine prochaine"​ dit la mère,
 +"si tu es sage."
 +
 +380
 +00:​24:​17,​975 --> 00:​24:​20,​492
 +La semaine d'​après,​
 +l'​enclos était rempli de lapins.
 +
 +381
 +00:​24:​24,​425 --> 00:​24:​27,​973
 +"​Étant donné que vous avez tant de lapins",​
 +dit la mère à l'​homme,​
 +
 +382
 +00:​24:​28,​021 --> 00:​24:​30,​599
 +"Peut être que vous envisageriez
 +de baisser votre prix."
 +
 +383
 +00:​24:​30,​998 --> 00:​24:​32,​998
 +"​Non"​ dit l'​homme.
 +"Ce sont mes lapins et c'est mon prix."
 +
 +384
 +00:​24:​39,​100 --> 00:​24:​45,​800
 +Ce qui était un bien propre,
 +la musique, le cinéma, devient maintenant
 +
 +385
 +00:​24:​45,​800 --> 00:​24:​50,​400
 +très très facile à transmettre.
 +
 +386
 +00:​24:​50,​500 --> 00:​24:​52,​500
 +Nous avons aujourd'​hui la capacité de
 +
 +387
 +00:​24:​52,​500 --> 00:​24:​55,​200
 +faire des copies et des les
 +distribuer à peu de coûts.
 +
 +388
 +00:​24:​55,​300 --> 00:​24:​59,​600
 +Si une copie se perd sur Internet,
 +très rapidement elle est disponible à tous.
 +
 +389
 +00:​25:​02,​420 --> 00:​25:​06,​027
 +Jour après jour, l'​homme restait à garder
 +ses lapins avec indignation.
 +
 +390
 +00:​25:​18,​773 --> 00:​25:​20,​773
 +Mais comme les lapins se multipliaient,​
 +
 +391
 +00:​25:​20,​794 --> 00:​25:​22,​794
 +il devint de plus en plus difficile
 +de les étiqueter tous.
 +
 +392
 +00:​25:​28,​827 --> 00:​25:​30,​827
 +"Je suis sûre que ça ne peut pas être mal"
 +pensa la petite fille,
 +
 +393
 +00:​25:​30,​886 --> 00:​25:​32,​886
 +"​s'​il y en a tant que ça."
 +
 +394
 +00:​25:​33,​006 --> 00:​25:​35,​006
 +Et tendant les bras, elle en
 +attrapa un pour elle.
 +
 +395
 +00:​25:​36,​600 --> 00:​25:​43,​400
 +On peut toujours créer des barrières artificielles,​
 +des barrières technologiques,​
 +
 +396
 +00:​25:​43,​400 --> 00:​25:​48,​100
 +qui nous empêchent de partager les fichiers,
 +qui nous empêchent de partager de la musique etc.
 +
 +397
 +00:​25:​48,​100 --> 00:​25:​52,​100
 +Mais comment crée-t-on une barrière
 +
 +398
 +00:​25:​52,​100 --> 00:​25:​57,​000
 +contre le désir primal de partager ?
 +
 +399
 +00:​25:​57,​000 --> 00:​26:​00,​600
 +Je pense que la guerre contre le piratage
 +est un échec pour des raisons sociales.
 +
 +400
 +00:​26:​00,​600 --> 00:​26:​02,​400
 +Le monde aime communiquer.
 +
 +401
 +00:​26:​02,​400 --> 00:​26:​07,​300
 +Le monde aime faire, il aime partager.
 +Il aime transformer le choses et
 +
 +402
 +00:​26:​07,​300 --> 00:​26:​11,​073
 +la technologie rend la chose si simple
 +qu'il n'y a aucune manière de l'​arrêter.
 +
 +403
 +00:​26:​11,​074 --> 00:​26:​12,​804
 +PERTE DE CONTRÔLE
 +
 +404
 +00:​26:​13,​000 --> 00:​26:​15,​000
 +La nouvelle génération copie plein de choses
 +
 +405
 +00:​26:​15,​000 --> 00:​26:​16,​700
 +de l'​Internet. Ils ont grandi avec ça
 +
 +406
 +00:​26:​16,​700 --> 00:​26:​19,​400
 +Ça a commencé avec Napster,
 +la musique est gratuite pour eux.
 +
 +407
 +00:​26:​19,​400 --> 00:​26:​22,​300
 +Ils ne considèrent pas que la musique
 +est quelque chose pour laquelle
 +
 +408
 +00:​26:​22,​300 --> 00:​26:​25,​600
 +on doit payer. Ils payent pour des vêtements.
 +Ils payent pour des choses qu'ils peuvent toucher.
 +
 +409
 +00:​26:​25,​600 --> 00:​26:​27,​700
 +La propriété intellectuelle c'est ...
 +c'est quoi ce machin ?
 +
 +410
 +00:​26:​27,​700 --> 00:​26:​30,​200
 +Je n'ai jamais acheté
 +un morceau de musique de ma vie.
 +
 +411
 +00:​26:​30,​400 --> 00:​26:​32,​600
 +Nous ne pensons pas que c'est illégal
 +parce que tout le monde le fait.
 +
 +412
 +00:​26:​32,​700 --> 00:​26:​35,​100
 +Nous ne pouvons pas être blamés
 +
 +413
 +00:​26:​35,​100 --> 00:​26:​37,​000
 +pour télécharger quelque chose
 +qui est déjà sur Internet.
 +
 +414
 +00:​26:​37,​000 --> 00:​26:​38,​900
 +Le monde pense que c'est légal
 +
 +415
 +00:​26:​38,​900 --> 00:​26:​42,​000
 +parce que c'est comme copier, comme sans
 +droit d'​auteur ou quelque chose comme ça.
 +
 +416
 +00:​26:​42,​100 --> 00:​26:​44,​000
 +Si c'est un crime, pourquoi le mettre là ?
 +
 +417
 +00:​26:​44,​100 --> 00:​26:​48,​000
 +Donc que vous utilisiez un vieux réseau
 +
 +418
 +00:​26:​48,​000 --> 00:​26:​52,​300
 +pair à pair comme
 +Napster, ou Gnutella, ou bittorrent
 +
 +419
 +00:​26:​52,​900 --> 00:​26:​57,​000
 +le principe est que vous utilisez
 +l'​internet comme outil de communication
 +
 +420
 +00:​26:​57,​000 --> 00:​26:​59,​900
 +tel qu'il fut originalement conçu,
 +
 +421
 +00:​26:​59,​900 --> 00:​27:​02,​500
 +vous donnez du contenu
 +en plus de le consommer.
 +
 +422
 +00:​27:​02,​600 --> 00:​27:​04,​600
 +Nous avons vu l'​émergence de réseaux
 +
 +423
 +00:​27:​04,​600 --> 00:​27:​06,​900
 +distribués et décentralisés
 +
 +424
 +00:​27:​06,​900 --> 00:​27:​08,​900
 +surtout après les poursuites contre Napster
 +
 +425
 +00:​27:​08,​900 --> 00:​27:​11,​600
 +Des logiciels que tout le monde
 +peut exécuter sur son ordinateur
 +
 +426
 +00:​27:​11,​600 --> 00:​27:​15,​000
 +et qui leur permettent de faire partie
 +du réseau sans qu'il y ait
 +
 +427
 +00:​27:​15,​000 --> 00:​27:​18,​400
 +une liste maitresse ou
 +une coordination centralisée.
 +
 +428
 +00:​27:​18,​400 --> 00:​27:​23,​100
 +Ce que ça veut dire, c'est qu'en
 +combattant le partage de fichiers,
 +
 +429
 +00:​27:​23,​100 --> 00:​27:​26,​900
 +l'​industrie des média combat
 +la structure fondamentale de l'​Internet.
 +
 +430
 +00:​27:​27,​200 --> 00:​27:​33,​100
 +A part une re-conception ou une restructuration
 +de l'​Internet ou des appareils que
 +
 +431
 +00:​27:​33,​100 --> 00:​27:​36,​000
 +nous utilisons pour interagir avec l'​Internet,​
 +il n'y a rien que Hollywood
 +
 +432
 +00:​27:​36,​000 --> 00:​27:​40,​000
 +ou Washington, ou Bruxelles,
 +ou Genève puisse faire.
 +
 +433
 +00:​27:​40,​200 --> 00:​27:​43,​200
 +Ils ont brisé Napster en millions
 +de petits morceaux, distribués sur
 +
 +434
 +00:​27:​43,​200 --> 00:​27:​45,​300
 +des ordinateurs à travers le monde
 +et si vous voulez l'​arrêter
 +
 +435
 +00:​27:​45,​300 --> 00:​27:​48,​300
 +vous devez trouver et arrêter
 +chacun de ces morceaux
 +
 +436
 +00:​27:​48,​300 --> 00:​27:​50,​500
 +Et ils ne peuvent simplement pas faire ça.
 +
 +437
 +00:​27:​50,​500 --> 00:​27:​52,​900
 +Tous les mois, ils envoient des lettres
 +pour essayer d'​arrêter
 +
 +438
 +00:​27:​52,​900 --> 00:​27:​56,​300
 +quelques personnes ici et la. Mais ça
 +ne marche pas. Ils sont trop nombreux.
 +
 +439
 +00:​27:​56,​300 --> 00:​27:​58,​500
 +Il est trop tard.
 +
 +440
 +00:​27:​58,​500 --> 00:​28:​00,​900
 +La distribution est trop grande,
 +c'est vraiment sans espoir.
 +
 +441
 +00:​28:​01,​000 --> 00:​28:​05,​000
 +Vous pouvez toujours poursuivre les gens
 +vous pouvez poursuivre une poignée
 +
 +442
 +00:​28:​05,​000 --> 00:​28:​07,​500
 +d'​étudiants,​ des étudiants
 +universitaires aux États-Unis,​
 +
 +443
 +00:​28:​07,​500 --> 00:​28:​12,​000
 +Vous pouvez poursuivre les investisseurs
 +de Napster, et Napster, vous pouvez
 +
 +444
 +00:​28:​12,​000 --> 00:​28:​16,​000
 +poursuivre la compagnie qui fournit le
 +logiciel pour Kazaa. Mais ça n'​empêche rien.
 +
 +445
 +00:​28:​16,​200 --> 00:​28:​20,​100
 +Nous reconnaissons et nous savons que
 +nous n'​arrêterons jamais le piratage.
 +
 +446
 +00:​28:​20,​300 --> 00:​28:​25,​000
 +Kazaa a perdu une cause importante
 +devant la Cour suprême américaine.
 +
 +447
 +00:​28:​25,​000 --> 00:​28:​28,​000
 +Kazaa et Grokster et
 +plusieurs autres compagnies.
 +
 +448
 +00:​28:​28,​000 --> 00:​28:​31,​600
 +Ces compagnies ne sont plus en activité.
 +Mais le réseau marche encore
 +
 +449
 +00:​28:​31,​600 --> 00:​28:​34,​200
 +en d'​autres termes, l'​interface
 +est encore installée
 +
 +450
 +00:​28:​34,​200 --> 00:​28:​36,​300
 +sur des millions d'​ordinateurs
 +et les gens l'​utilisent toujours.
 +
 +451
 +00:​28:​36,​300 --> 00:​28:​38,​300
 +Ils n'​arrêterons jamais le piratage
 +
 +452
 +00:​28:​38,​500 --> 00:​28:​41,​100
 +L'​industrie de la musique, s'ils veulent
 +arrêter le partage de fichiers,
 +
 +453
 +00:​28:​41,​100 --> 00:​28:​43,​600
 +il n'y a pas d'​ordinateur central
 +qu'ils peuvent éteindre.
 +
 +454
 +00:​28:​43,​600 --> 00:​28:​45,​900
 +Ils doivent se rendre
 +au bout de chaque fil.
 +
 +455
 +00:​28:​45,​900 --> 00:​28:​48,​200
 +Ils doivent couper tout
 +les fils sur le globe.
 +
 +456
 +00:​28:​48,​400 --> 00:​28:​50,​000
 +Donc l'​année passée, lorsque Pirate Bay
 +
 +457
 +00:​28:​50,​000 --> 00:​28:​52,​500
 +fut fermé, lors du raid,
 +
 +458
 +00:​28:​52,​500 --> 00:​28:​55,​000
 +le Amsterdam Information Exchange, AM6
 +
 +459
 +00:​28:​55,​000 --> 00:​28:​58,​000
 +annonça que 35% de tout le trafic
 +
 +460
 +00:​28:​58,​000 --> 00:​29:​00,​000
 +Internet européen
 +
 +461
 +00:​29:​00,​000 --> 00:​29:​02,​100
 +disparut en quelques heures.
 +
 +462
 +00:​29:​02,​300 --> 00:​29:​05,​900
 +Les fichiers ont été partagés.
 +On ne peut pas revenir en arrière.
 +
 +463
 +00:​29:​05,​900 --> 00:​29:​08,​400
 +Vous ne pouvez pas, il ne s'​agirait pas
 +d'​arrêter bittorrent
 +
 +464
 +00:​29:​08,​400 --> 00:​29:​11,​900
 +il s'​agirait de confisquer
 +les disques durs de tout le monde.
 +
 +465
 +00:​29:​11,​900 --> 00:​29:​15,​000
 +Le fichiers sont partout.
 +Ils ont été téléchargés.
 +
 +466
 +00:​29:​15,​000 --> 00:​29:​18,​200
 +Ils sont chargés, il n'y a plus de versement
 +ils sont tous téléchargés.
 +
 +467
 +00:​29:​18,​200 --> 00:​29:​19,​400
 +jamais jamais jamais
 +
 +468
 +00:​29:​19,​500 --> 00:​29:​23,​400
 +Il n'y a personne que l'on peut allez voir
 +et lui dire : arrêtez le téléchargement.
 +
 +469
 +00:​29:​23,​400 --> 00:​29:​25,​044
 +L'​Internet n'est pas construit comme ça.
 +
 +470
 +00:​29:​25,​198 --> 00:​29:​27,​432
 +LA FIN DES MÉDIAS DE MASSE
 +
 +471
 +00:​29:​27,​700 --> 00:​29:​29,​700
 +Nous sommes entourés d'​images.
 +
 +472
 +00:​29:​29,​700 --> 00:​29:​32,​200
 +Chaque jour, partout.
 +Il n'y a rien à faire.
 +
 +473
 +00:​29:​32,​200 --> 00:​29:​34,​700
 +Mais le problème avec ces images,
 +c'est qu'​elles ne sont pas les vôtres.
 +
 +474
 +00:​29:​34,​800 --> 00:​29:​38,​000
 +La vie des gens est déterminée par des images
 +sur lesquelles ils n'ont aucun contrôle
 +
 +475
 +00:​29:​38,​000 --> 00:​29:​43,​000
 +et c'est, je dirais, une
 +situation déplorable.
 +
 +476
 +00:​29:​43,​200 --> 00:​29:​45,​700
 +Il y a une de mes oeuvres
 +qui a été décrite comme une série
 +
 +477
 +00:​29:​45,​700 --> 00:​29:​48,​600
 +de femmes inatteignables,​ en fait,
 +
 +478
 +00:​29:​48,​600 --> 00:​29:​50,​800
 +c'est une séries d'​images inatteignables.
 +
 +479
 +00:​29:​50,​800 --> 00:​29:​56,​000
 +Le dernière mission du cinéma c'est de
 +s'​assurer que les images ne soient pas vues.
 +
 +480
 +00:​29:​56,​000 --> 00:​29:​59,​500
 +C'est pour cela qu'on a la GDN, la protection
 +anti-copie, la gestion des droits numériques
 +
 +481
 +00:​29:​59,​500 --> 00:​30:​03,​400
 +l'​encodage des régions, tout ça.
 +Mais si une image est vue
 +
 +482
 +00:​30:​03,​400 --> 00:​30:​06,​600
 +ça vous dit une chose :
 +ce n'est pas votre image
 +
 +483
 +00:​30:​06,​600 --> 00:​30:​09,​600
 +c'est leur image.
 +
 +484
 +00:​30:​11,​600 --> 00:​30:​14,​600
 +Ce n'est pas vos affaires.
 +Ne le copiez pas. Ne le modifiez pas.
 +
 +485
 +00:​30:​14,​600 --> 00:​30:​17,​600
 +Oubliez ça. Vous ne pouvez pas dire :
 +Hé, c'est juste un film
 +
 +486
 +00:​30:​17,​600 --> 00:​30:​22,​300
 +C'est la réalité. C'est la réalité
 +spécifique de la propriété.
 +
 +487
 +00:​30:​22,​400 --> 00:​30:​29,​200
 +Radio. Télévision. Journaux. Film.
 +Au coeur de tout ça il y a
 +
 +488
 +00:​30:​29,​200 --> 00:​30:​33,​200
 +une distinction très claire entre
 +le producteur et le consommateur.
 +
 +489
 +00:​30:​33,​200 --> 00:​30:​36,​200
 +Et l'​idée est très, très statique
 +
 +490
 +00:​30:​36,​200 --> 00:​30:​40,​700
 +et voici une technologie qui me permet
 +de communiquer avec vous.
 +
 +491
 +00:​30:​40,​700 --> 00:​30:​43,​300
 +Mais ce n'est pas une conversation
 +qu'on a en tête.
 +
 +492
 +00:​30:​43,​500 --> 00:​30:​47,​900
 +Avant, si on avait une station de radio
 +ou de télévision
 +
 +493
 +00:​30:​47,​900 --> 00:​30:​49,​900
 +ou une presse,
 +
 +494
 +00:​30:​49,​900 --> 00:​30:​52,​400
 +on pouvait diffuser notre opinion
 +à un grand nombre
 +
 +495
 +00:​30:​52,​400 --> 00:​30:​55,​400
 +de personnes, et à un coût assez élevé
 +
 +496
 +00:​30:​55,​400 --> 00:​30:​59,​500
 +et un assez petit pourcentage
 +de la population pouvait faire ça.
 +
 +497
 +00:​30:​59,​600 --> 00:​31:​03,​400
 +Le matériel était produit par
 +un groupe de professionnels
 +
 +498
 +00:​31:​03,​400 --> 00:​31:​10,​400
 +qui contrôlaient l'​expérience
 +et trouvaient des individus
 +
 +499
 +00:​31:​10,​400 --> 00:​31:​15,​100
 +qui étaient des récepteurs passifs
 +de la conversation culturelle.
 +
 +500
 +00:​31:​15,​300 --> 00:​31:​16,​700
 +Je suis John Wayne.
 +
 +501
 +00:​31:​16,​800 --> 00:​31:​20,​000
 +Nous croyons en beaucoup de choses
 +mais je suis John Wayne.
 +
 +502
 +00:​31:​20,​100 --> 00:​31:​24,​700
 +Si vous voulez changer le fonctionnement
 +des réseaux de télévisions
 +
 +503
 +00:​31:​24,​700 --> 00:​31:​26,​700
 +bonne chance
 +
 +504
 +00:​31:​26,​700 --> 00:​31:​30,​700
 +vous allez devoir convaincre
 +la majorité des actionnaires
 +
 +505
 +00:​31:​30,​700 --> 00:​31:​34,​700
 +ou vous allez devoir remplacer
 +de l'​équipement
 +
 +506
 +00:​31:​34,​700 --> 00:​31:​36,​200
 +très coûteux.
 +
 +507
 +00:​31:​36,​300 --> 00:​31:​41,​700
 +Dans la réalité de cet univers
 +où vous aviez besoin de distribution,​
 +
 +508
 +00:​31:​41,​700 --> 00:​31:​44,​200
 +il y avait des gardes
 +qui se tenaient sur votre chemin.
 +
 +509
 +00:​31:​44,​300 --> 00:​31:​48,​200
 +En passant, je sais qu'il y a
 +des gardes à tous les niveaux
 +
 +510
 +00:​31:​48,​200 --> 00:​31:​52,​000
 +certainement pour la production,
 +le financement,​ l'​exposition.
 +
 +511
 +00:​31:​52,​100 --> 00:​31:​53,​900
 +Ils peuvent se faire foutre
 +selon moi.
 +
 +512
 +00:​31:​53,​900 --> 00:​31:​58,​100
 +Vous allez devoir satisfaire l'​avocat
 +du réseau, ou celui de
 +
 +513
 +00:​31:​58,​100 --> 00:​32:​03,​000
 +la station de télévision ou de radio
 +que ce que vous voulez faire est
 +
 +514
 +00:​32:​03,​000 --> 00:​32:​07,​600
 +légal et que tous les droits
 +et permis ont été obtenus,
 +
 +515
 +00:​32:​07,​600 --> 00:​32:​10,​400
 +et sans doute qu'une assurance
 +sera obtenue avant que
 +
 +516
 +00:​32:​10,​400 --> 00:​32:​14,​000
 +vous ayez accès à un canal
 +de communication de masse.
 +
 +517
 +00:​32:​14,​100 --> 00:​32:​19,​500
 +Le nombre de personnes qui pouvaient
 +parler était relativement petit
 +
 +518
 +00:​32:​19,​500 --> 00:​32:​23,​500
 +et ils étaient organisés autour
 +d'un des deux modèles que
 +
 +519
 +00:​32:​23,​500 --> 00:​32:​27,​100
 +nous avions lors de la période industrielle
 +pour amasser le capital
 +
 +520
 +00:​32:​27,​100 --> 00:​32:​30,​700
 +nécessaire à la communication :
 +l'​état ou le marché
 +
 +521
 +00:​32:​30,​700 --> 00:​32:​32,​300
 +basé sur la publicité.
 +
 +522
 +00:​32:​32,​300 --> 00:​32:​35,​300
 +C'est la question à laquelle nous
 +faisons face aujourd'​hui.
 +
 +523
 +00:​32:​35,​300 --> 00:​32:​39,​900
 +Si la bataille contre l'​échange de fichiers
 +est déjà perdue, et que les médias ne sont
 +
 +524
 +00:​32:​39,​900 --> 00:​32:​42,​900
 +plus une commodité, comme est-ce que
 +la société va changer ?
 +
 +525
 +00:​32:​43,​400 --> 00:​32:​48,​100
 +Ceux dont la permission était requise
 +résistent à cette transition
 +
 +526
 +00:​32:​48,​100 --> 00:​32:​51,​000
 +parce que le contrôle est une bonne
 +chose si c'est vous qui l'​avez.
 +
 +527
 +00:​32:​51,​000 --> 00:​32:​53,​000
 +Le contrôle
 +
 +528
 +00:​32:​53,​000 --> 00:​32:​57,​500
 +qui était dans le processus même de production
 +est maintenant disponible à tous.
 +
 +529
 +00:​32:​57,​600 --> 00:​33:​01,​700
 +Devrions-nous nous attendre à des changements
 +massifs comme ceux que la presse a amené ?
 +
 +530
 +00:​33:​01,​800 --> 00:​33:​07,​600
 +Il y a plein de monde qui regarde,
 +vous savez, le pire genre
 +
 +531
 +00:​33:​07,​600 --> 00:​33:​13,​600
 +de feuilleton. En ce moment même,
 +et je ne peux pas les sauver.
 +
 +532
 +00:​33:​13,​600 --> 00:​33:​16,​100
 +J'ai beau essayer,
 +je ne peux pas les sauver.
 +
 +533
 +00:​33:​16,​100 --> 00:​33:​20,​300
 +Mais avons-nous besoin d'​être sauvés ?
 +Y aura-t-il un média produit en masse
 +
 +534
 +00:​33:​20,​300 --> 00:​33:​23,​509
 +pour la masse dont
 +nous devrions être sauvé ?
 +
 +535
 +00:​33:​23,​647 --> 00:​33:​27,​321
 +C'EST L'​AVENIR - ET ÇA N'A RIEN À VOIR
 +AVEC VOTRE SOLDE BANCAIRE
 +
 +536
 +00:​33:​27,​900 --> 00:​33:​30,​900
 +La musique n'a pas commencé
 +avec le phonographe
 +
 +537
 +00:​33:​30,​900 --> 00:​33:​33,​243
 +et ne s'​arrêtera pas avec
 +les réseaux pair à pair.
 +
 +538
 +00:​33:​33,​601 --> 00:​33:​38,​769
 +PARTOUT À TRAVERS LE MONDE,
 +DES GENS CRÉENT EN DEHORS DU COPYRIGHT
 +
 +539
 +00:​33:​39,​170 --> 00:​33:​41,​482
 +LONDON'​S GRIME SCENE
 +N'EST QU'UN EXEMPLE
 +
 +540
 +00:​33:​43,​000 --> 00:​33:​45,​000
 +OK, écoute
 +
 +541
 +00:​33:​46,​000 --> 00:​33:​49,​000
 +j'me fout si t'es plus vieux,
 +ce jeune il est plus cool
 +
 +542
 +00:​33:​49,​000 --> 00:​33:​51,​900
 +donne moi dix ans et je serai mieux
 +que plus vieux, j'te jure
 +
 +543
 +00:​33:​51,​900 --> 00:​33:​54,​700
 +le monde reste plus cool
 +alors '​raconte pas qu'​t'​es plus vieux
 +
 +544
 +00:​33:​54,​700 --> 00:​33:​57,​700
 +tu peut être rocker ou plutôt
 +mix de musique promo et tout
 +
 +545
 +00:​33:​57,​700 --> 00:​33:​59,​500
 +c'​qu'​il y a, alors essayes pas
 +de m'dire c'que j'peux pas faire
 +
 +546
 +00:​33:​59,​600 --> 00:​34:​03,​600
 +La panique dans l'​industrie du film
 +et celle de la musique est causée
 +
 +547
 +00:​34:​03,​600 --> 00:​34:​05,​900
 +par le fait que les gens
 +commencent à produire
 +
 +548
 +00:​34:​05,​900 --> 00:​34:​08,​500
 +et que les réseaux d'​échanges de fichiers,
 +la technologie d'​échange de fichiers
 +
 +549
 +00:​34:​08,​500 --> 00:​34:​11,​200
 +leur permettent de produire du contenu.
 +
 +550
 +00:​34:​11,​300 --> 00:​34:​13,​400
 +Pour faire ça je suis plus cool
 +meilleur que les plus vieux
 +
 +551
 +00:​34:​13,​400 --> 00:​34:​15,​200
 +J'​ramasse tout ceux qui sont plus jeunes
 +
 +552
 +00:​34:​15,​200 --> 00:​34:​18,​200
 +descent-moi,​ t'es con, t'es idiot
 +t'​auras toujours ce problème
 +
 +553
 +00:​34:​18,​200 --> 00:​34:​22,​300
 +c'te jeune-là sera plus cool
 +que tu l'​étais quand t'​avais son âge [...]
 +
 +554
 +00:​34:​22,​300 --> 00:​34:​25,​100
 +joues pas, tu peux pas voir
 +que la récré est finie.
 +
 +555
 +00:​34:​25,​100 --> 00:​34:​28,​700
 +la récré est finie, depuis que j'ai six ans
 +que je joue au soldat. Ces jours-là étaient
 +
 +556
 +00:​34:​28,​700 --> 00:​34:​31,​900
 +« lyriques-moi-ci,​ lyriques-moi-ça »
 +mais tout est plus cool maintenant
 +
 +557
 +00:​34:​31,​900 --> 00:​34:​34,​500
 +maintenant le contenu coule
 +- les mixtapes et tout -
 +
 +558
 +00:​34:​34,​500 --> 00:​34:​37,​600
 +c'est quoi le nom de ton
 +MC favori, j'lui écrirai
 +
 +559
 +00:​34:​37,​600 --> 00:​34:​38,​800
 +pour lui donner l'air de...
 +
 +560
 +00:​34:​38,​900 --> 00:​34:​42,​800
 +Les gens se sont lamentés
 +de la mort de l'​auteur
 +
 +561
 +00:​34:​42,​800 --> 00:​34:​45,​100
 +nous sommes témoins en ce moment
 +de quelque chose de plus
 +
 +562
 +00:​34:​45,​100 --> 00:​34:​49,​100
 +fondamental : l'​évolution
 +des consommateurs en producteurs
 +
 +563
 +00:​34:​49,​100 --> 00:​34:​53,​300
 +et ça suggère un nouveau modèle
 +économique pour la société.
 +
 +564
 +00:​34:​53,​400 --> 00:​34:​56,​900
 +Pourquoi ? c'est moi le show,
 +j'​bouge vite c'est moi le show
 +
 +565
 +00:​34:​56,​900 --> 00:​35:​00,​900
 +ton équipe cherche les indices d'​écoute
 +mon équipe elle fait les choses (ugh)
 +
 +566
 +00:​35:​00,​900 --> 00:​35:​03,​400
 +sur les ondes le show, hé quoi
 +on va sur le show
 +
 +567
 +00:​35:​03,​400 --> 00:​35:​06,​800
 +alors tu m'​payes,​ j'en fait pas moins
 +j'ai c'qui faut pour descendre le show
 +
 +568
 +00:​35:​06,​900 --> 00:​35:​09,​700
 +Ce n'est pas tellement le fait
 +que La Menace Fantôme soit
 +
 +569
 +00:​35:​09,​700 --> 00:​35:​13,​400
 +téléchargée 500, ou 600 fois etc.
 +bien sûr, il y a un spectre imaginaire,
 +
 +570
 +00:​35:​13,​400 --> 00:​35:​18,​400
 +un spectre économique qui nous
 +dit qu'il y a une perte là.
 +
 +571
 +00:​35:​18,​900 --> 00:​35:​21,​400
 +que la vrai bataille
 +ou la vraie menace
 +
 +572
 +00:​35:​21,​400 --> 00:​35:​24,​800
 +est dans le changement
 +de notre façon de penser
 +
 +573
 +00:​35:​25,​000 --> 00:​35:​29,​800
 +aux possibilités que nous avons comme créateurs
 +et plus seulement comme consommateurs.
 +
 +574
 +00:​35:​36,​200 --> 00:​35:​38,​100
 +C'est tout un réseau
 +
 +575
 +00:​35:​38,​300 --> 00:​35:​44,​100
 +C'est quelque chose que j'ai donné
 +j'ai laissé les gens le télécharger
 +
 +576
 +00:​35:​44,​100 --> 00:​35:​47,​200
 +et ils le font, et font ce qu'ils veulent avec.
 +J'ai fait un blog avec ça
 +
 +577
 +00:​35:​47,​200 --> 00:​35:​50,​900
 +disant : regarder les DJs vous pouvez
 +jouez ça où et quand vous le voulez.
 +
 +578
 +00:​35:​51,​000 --> 00:​35:​53,​900
 +Il y a un gars à Brooklyn
 +qui vient d'en faire
 +
 +579
 +00:​35:​53,​900 --> 00:​36:​00,​700
 +un remix, comme ça. C'est totalement
 +différent de ma vision mais
 +
 +580
 +00:​36:​01,​400 --> 00:​36:​06,​000
 +c'est juste un gars de Brooklyn
 +et je respecte le fait qu'il soit venu
 +
 +581
 +00:​36:​06,​000 --> 00:​36:​09,​300
 +me voir pour me dire : regarde
 +ça va aller sur mon album de mix.
 +
 +582
 +00:​36:​09,​400 --> 00:​36:​13,​200
 +Une des choses qui m'​intrigue énormément
 +à propos de la prolifération
 +
 +583
 +00:​36:​13,​200 --> 00:​36:​15,​200
 +du matériel qui est là disponible à tous,
 +
 +584
 +00:​36:​15,​200 --> 00:​36:​20,​100
 +c'est le potentiel créatif de millions
 +de nouveaux auteurs
 +
 +585
 +00:​36:​20,​200 --> 00:​36:​23,​200
 +Grâce à l'​Internet,​
 +grâce à la technologie numérique
 +
 +586
 +00:​36:​23,​200 --> 00:​36:​25,​400
 +les gardes ont vraiment été éliminés
 +
 +587
 +00:​36:​25,​500 --> 00:​36:​28,​400
 +Les gens peuvent prendre plus
 +de leur environnement culturel
 +
 +588
 +00:​36:​28,​400 --> 00:​36:​32,​200
 +et en faire usage comme
 +ressources pour leur
 +
 +589
 +00:​36:​32,​200 --> 00:​36:​34,​300
 +propre expression,
 +pour faire leurs propres recherches,
 +
 +590
 +00:​36:​34,​300 --> 00:​36:​37,​600
 +créer leurs propres communications
 +même créer leurs propres communautés
 +
 +591
 +00:​36:​37,​600 --> 00:​36:​42,​200
 +ils doivent collaborer avec les autres
 +au lieu de se fier à un nombre limité
 +
 +592
 +00:​36:​42,​200 --> 00:​36:​48,​100
 +d'​institutions ou de matériels
 +qu'ils ne peuvent pas utiliser
 +
 +593
 +00:​36:​48,​100 --> 00:​36:​51,​800
 +sans en demander la permission au préalable.
 +
 +594
 +00:​36:​51,​800 --> 00:​36:​55,​100
 +SVP, puis-je utiliser ceci ?
 +SVP, puis-je créer ?
 +
 +595
 +00:​36:​55,​100 --> 00:​36:​57,​100
 +En termes de sampling, peu de gens
 +
 +596
 +00:​36:​57,​100 --> 00:​36:​59,​500
 +vont faire un effort pour obtenir les droits.
 +
 +597
 +00:​36:​59,​600 --> 00:​37:​01,​800
 +En ce moment j'ai des trucs sur le clavier
 +
 +598
 +00:​37:​01,​800 --> 00:​37:​04,​100
 +comme ça sur différentes touches
 +
 +599
 +00:​37:​04,​100 --> 00:​37:​07,​400
 +en fait, c'est juste différentes parties de
 +l'​échantillon,​ c'est un truc turc, je sais
 +
 +600
 +00:​37:​07,​400 --> 00:​37:​11,​400
 +même pas c'est de qui, quoi, c'est
 +juste des échantillons pris au hasard
 +
 +601
 +00:​37:​23,​800 --> 00:​37:​27,​400
 +Je fais surtout de l'​instrumental alors
 +je me suis fait des outils pour ça
 +
 +602
 +00:​37:​27,​400 --> 00:​37:​29,​800
 +pour travailler dessus quand même
 +
 +603
 +00:​37:​29,​900 --> 00:​37:​32,​500
 +C'est bien que les gens soient assez
 +
 +604
 +00:​37:​32,​500 --> 00:​37:​34,​500
 +impitoyables pour prendre la musique d'un autre
 +
 +605
 +00:​37:​34,​500 --> 00:​37:​39,​400
 +et la réenregistrer eux-mêmes en la modifiant.
 +
 +606
 +00:​37:​39,​500 --> 00:​37:​42,​700
 +r'​gardes je prend le contrôle
 +le jeu dit c'est gratuit jusqu'​à octobre
 +
 +607
 +00:​37:​42,​700 --> 00:​37:​45,​200
 +j'le fous en l'air - écoute
 +c'est fini, je met le ryhtme.
 +
 +608
 +00:​37:​45,​200 --> 00:​37:​48,​000
 +comment vont-il me ralentir ?
 +r'​garde,​ c'est fini le clown
 +
 +609
 +00:​37:​48,​000 --> 00:​37:​51,​200
 +J'ai les paroles les plus justes en ville
 +pis tu peux pas me battre
 +
 +610
 +00:​37:​51,​200 --> 00:​37:​53,​500
 +avec tes mots. j'te le renvoie
 +DJ continue ça
 +
 +611
 +00:​37:​53,​600 --> 00:​37:​57,​500
 +Quelques fois des grands artistes
 +reprennent tes choses
 +
 +612
 +00:​37:​57,​500 --> 00:​37:​59,​500
 +et les distribuent sur leurs CDs
 +et t'es même pas au courant.
 +
 +613
 +00:​37:​59,​600 --> 00:​38:​01,​500
 +Nous vivons dans un monde où
 +
 +614
 +00:​38:​01,​500 --> 00:​38:​03,​500
 +l'​abondance absolue de l'​information
 +
 +615
 +00:​38:​03,​500 --> 00:​38:​07,​500
 +est un fait pour la majorité d'​entre nous.
 +Ce qui veut dire que nous avons
 +
 +616
 +00:​38:​07,​500 --> 00:​38:​11,​100
 +une certaine attitude envers l'​idée
 +de l'​information comme propriété privée.
 +
 +617
 +00:​38:​11,​100 --> 00:​38:​16,​100
 +Comme vous l'avez entendu, le partage
 +est dans notre sang, la lutte pour
 +
 +618
 +00:​38:​16,​100 --> 00:​38:​20,​300
 +maintenir les connaissances et la créativité
 +comme une commodité par la force
 +
 +619
 +00:​38:​20,​300 --> 00:​38:​24,​700
 +ne fait que rencontrer notre envie
 +de partager, de copier et de coopérer.
 +
 +620
 +00:​38:​24,​800 --> 00:​38:​26,​800
 +Les jeunes, si ils veulent prendre
 +
 +621
 +00:​38:​26,​800 --> 00:​38:​28,​800
 +ma musique pour faire leur musique,
 +
 +622
 +00:​38:​28,​800 --> 00:​38:​31,​200
 +ça serait une autre bonne chose.
 +J'​aimerais bien ça aussi
 +
 +623
 +00:​38:​31,​200 --> 00:​38:​34,​200
 +Je veux qu'ils le fassent
 +Si je prends un morceau
 +
 +624
 +00:​38:​34,​200 --> 00:​38:​38,​700
 +d'une vieille chanson, y ajoute
 +quelque chose et fait ma musique
 +
 +625
 +00:​38:​38,​700 --> 00:​38:​40,​600
 +j'en fais quelque chose de grand
 +Si tu peux faire ça, fais le.
 +
 +626
 +00:​38:​40,​700 --> 00:​38:​44,​900
 +Lorsqu'​on met la matière première
 +dans les mains de gens ordinaires
 +
 +627
 +00:​38:​44,​900 --> 00:​38:​46,​800
 +des choses très, très intéressantes
 +peuvent arriver.
 +
 +628
 +00:​38:​46,​900 --> 00:​38:​50,​400
 +Je ne suis pas musicien, je sais
 +seulement comment harmoniser les choses
 +
 +629
 +00:​38:​50,​500 --> 00:​38:​56,​400
 +Je veux que les gens se rendent compte de
 +leur propre valeur. Je veux qu'ils réalisent
 +
 +630
 +00:​38:​56,​400 --> 00:​39:​00,​400
 +qu'ils sont maîtres
 +de leur contenu, qu'ils sont ...
 +
 +631
 +00:​39:​00,​400 --> 00:​39:​03,​400
 +qu'ils créent quelque chose,
 +qu'ils peuvent le partager avec d'​autres,​
 +
 +632
 +00:​39:​03,​400 --> 00:​39:​07,​400
 +qu'ils peuvent contribuer, aider,
 +qu'ils peuvent l'​obtenir et l'​utiliser
 +
 +633
 +00:​39:​07,​400 --> 00:​39:​08,​800
 +comme ça devrait être.
 +
 +634
 +00:​39:​08,​800 --> 00:​39:​14,​300
 +C'est un terrorisme de l'​esprit
 +qui soutient des concepts tel que
 +
 +635
 +00:​39:​14,​300 --> 00:​39:​18,​300
 +la propriété intellectuelle,​
 +c'est un terrorisme qui
 +
 +636
 +00:​39:​18,​300 --> 00:​39:​20,​800
 +est basé sur l'​idée
 +
 +637
 +00:​39:​20,​800 --> 00:​39:​26,​000
 +de répression brutale
 +de ce qui est possible.
 +
 +638
 +00:​39:​26,​100 --> 00:​39:​29,​200
 +Si tout est écrit par l'​utilisateur,​
 +ça veut dire qu'il faut créer
 +
 +639
 +00:​39:​29,​200 --> 00:​39:​31,​200
 +quelque chose pour faire
 +partie de la société.
 +
 +640
 +00:​39:​31,​300 --> 00:​39:​35,​200
 +Je pense qu'une des choses que nous
 +voyons arriver est une culture où
 +
 +641
 +00:​39:​35,​200 --> 00:​39:​38,​200
 +les choses sont produites parce
 +que quelqu'​un est passionné
 +
 +642
 +00:​39:​38,​200 --> 00:​39:​41,​200
 +et pas parce qu'il espère
 +que d'​autres vont l'​acheter.
 +
 +643
 +00:​39:​41,​200 --> 00:​39:​46,​700
 +Donc ce que nous verrons ce seront des
 +choses faites par les gens pour eux-mêmes.
 +
 +644
 +00:​39:​46,​800 --> 00:​39:​51,​800
 +Je ne pense pas connaître une seule personne
 +qui ne fait qu'​écouter et qui n'​essaye pas
 +
 +645
 +00:​39:​51,​800 --> 00:​39:​54,​300
 +de s'​impliquer d'une manière ou d'une autre
 +en produisant quelque chose.
 +
 +646
 +00:​39:​54,​400 --> 00:​39:​59,​700
 +Vous savez, toutes ces choses
 +qui prennent l'​industrie du droit d'​auteur
 +
 +647
 +00:​39:​59,​700 --> 00:​40:​02,​600
 +totalement par surprise,
 +avec lesquelles ils se battent
 +
 +648
 +00:​40:​02,​600 --> 00:​40:​06,​800
 +et ne sont pas capables de traiter, pour la
 +prochaine génération,​ ça fait partie du paysage.
 +
 +649
 +00:​40:​06,​800 --> 00:​40:​10,​800
 +Ils sont nés avec. Ils font absolument
 +partie de cette médiasphère.
 +
 +650
 +00:​40:​10,​800 --> 00:​40:​12,​600
 +Et ils ne sont pas seuls.
 +
 +651
 +00:​40:​12,​600 --> 00:​40:​14,​800
 +Je pense que je suis un pirate.
 +
 +652
 +00:​40:​14,​900 --> 00:​40:​17,​000
 +Nous sommes des pirates.
 +
 +653
 +00:​40:​17,​100 --> 00:​40:​19,​000
 +Je suis un pirate
 +
 +654
 +00:​40:​19,​000 --> 00:​40:​22,​700
 +Je suis fier parce que j'​obtiens ma musique
 +gratuitement,​ alors ça va, je suis fier.
 +
 +655
 +00:​40:​22,​800 --> 00:​40:​25,​700
 +Je pense que nous devons avoir une
 +grande conversation,​ ce sera sans doute
 +
 +656
 +00:​40:​25,​700 --> 00:​40:​28,​900
 +une conversation internationale
 +où ceux qui font des choses
 +
 +657
 +00:​40:​28,​900 --> 00:​40:​32,​900
 +et ceux qui consomment,
 +je parle de biens culturels,
 +
 +658
 +00:​40:​32,​900 --> 00:​40:​39,​400
 +s'​assoient ensemble et réfléchissent
 +à quel genre de règles va mieux servir
 +
 +659
 +00:​40:​39,​400 --> 00:​40:​44,​100
 +leurs intérêts. Je ne sais pas si nous
 +allons nous entendre, mais je pense que
 +
 +660
 +00:​40:​44,​100 --> 00:​40:​48,​400
 +nous devons nous poser des questions
 +sur l'​utopie. Nous devons penser
 +
 +661
 +00:​40:​48,​400 --> 00:​40:​52,​400
 +un monde où nous aimerions vivre
 +et essayer de réglementer les choses
 +
 +662
 +00:​40:​52,​400 --> 00:​40:​55,​200
 +pour y arriver. Réagir ne suffit pas.
 +
 +663
 +00:​40:​55,​300 --> 00:​41:​00,​700
 +Le futur n'est pas clair mais
 +c'est pour ça que nous sommes ici.
 +
 +664
 +00:​41:​00,​700 --> 00:​41:​06,​000
 +Essayons de créer le futur, et de le former
 +pour qu'il soit selon nos désirs,
 +
 +665
 +00:​41:​06,​000 --> 00:​41:​10,​000
 +bien entendu la majorité des gens veulent
 +ça aussi et c'est pourquoi nous sommes ici.
 +
 +666
 +00:​41:​10,​100 --> 00:​41:​13,​000
 +Construisons un monde dont
 +nous serons fiers, pas un monde
 +
 +667
 +00:​41:​13,​000 --> 00:​41:​17,​300
 +qui n'est profitable que pour
 +quelques grandes compagnies de média.
 +
 +668
 +00:​41:​17,​400 --> 00:​41:​21,​300
 +L'​argent ce n'est pas le but
 +de la culture ou des médias,
 +
 +669
 +00:​41:​21,​300 --> 00:​41:​24,​100
 +la création est le but des média,
 +et je ne pense pas
 +
 +670
 +00:​41:​24,​100 --> 00:​41:​27,​300
 +que les gens vont arrêter
 +de faire de la musique, des films
 +
 +671
 +00:​41:​27,​300 --> 00:​41:​30,​100
 +de faire... de prendre des photos,
 +n'​importe quoi
 +
 +672
 +00:​41:​30,​200 --> 00:​41:​32,​600
 +bien que ce soit difficile à croire aujourd'​hui
 +nous pouvons vivre sans l'​industrie des média
 +
 +673
 +00:​41:​32,​600 --> 00:​41:​35,​900
 +nous trouverons d'​autres méthodes
 +pour créer ce que nous voulons
 +
 +674
 +00:​41:​35,​900 --> 00:​41:​39,​800
 +créer, nous voulons avoir un monde où nous
 +pouvons partager, travailler ensemble
 +
 +675
 +00:​41:​39,​800 --> 00:​41:​42,​900
 +tout en trouvant de nouvelles
 +manières de s'​aider. Voici le monde
 +
 +676
 +00:​41:​42,​900 --> 00:​41:​44,​800
 +auquel nous voulons donner naissance.
 +
 +677
 +00:​41:​44,​800 --> 00:​41:​50,​500
 +Une force comme ça, une puissance
 +comme ça. Des zilions de gens connectés
 +
 +678
 +00:​41:​50,​500 --> 00:​41:​56,​500
 +partageant des données, parlant de leur travail,
 +partageant le travail des autres
 +
 +679
 +00:​41:​56,​500 --> 00:​42:​02,​500
 +cette situation est sans précédent dans
 +l'​histoire de l'​humanité et c'est une force
 +
 +680
 +00:​42:​02,​500 --> 00:​42:​05,​000
 +impossible à arrêter.
 +
 +681
 +00:​42:​05,​500 --> 00:​42:​09,​000
 +Le monde nous demande toujours
 +qui est la League of Noble Peers ?
 +
 +682
 +00:​42:​09,​000 --> 00:​42:​14,​000
 +Et nous leur disons vous l'​êtes.
 +Je le suis. Votre gérant de banque l'est.
 +
 +683
 +00:​42:​14,​000 --> 00:​42:​18,​300
 +C'est pour ça que je suis flou.
 +C'est un peu : insérez votre photo ici.
 +
 +684
 +00:​42:​18,​300 --> 00:​42:​22,​900
 +Parce que maintenant, nous produisons,
 +nous reproduisons tous de l'​information.
 +
 +685
 +00:​42:​22,​900 --> 00:​42:​27,​200
 +Nous la distribuons tous. Nous ne pouvons
 +pas nous arrêter. C'est comme respirer.
 +
 +686
 +00:​42:​27,​200 --> 00:​42:​30,​700
 +Nous le ferons tant que nous serons en vie.
 +Et lorsque nous arrêterons,​
 +
 +687
 +00:​42:​30,​700 --> 00:​42:​34,​700
 +nous serons morts.
 +
 +688
 +00:​42:​53,​567 --> 00:​42:​55,​567
 +Remixez, redistribuez,​
 +amusez-vous !
 +
 +689
 +00:​42:​55,​618 --> 00:​42:​57,​618
 +Notre prochain projet est maintenant lancé.
 +(stealthisfilm.com/​plan)
 +
 +690
 +00:​42:​57,​637 --> 00:​42:​59,​637
 +Veuillez nous envoyer 5$ ou ce que vous voulez :
 +
 +691
 +00:​42:​59,​656 --> 00:​43:​01,​656
 +stealthisfilm.com/​donate
 +
 +692
 +00:​43:​01,​675 --> 00:​43:​03,​675
 +Les dons supérieurs à 15$ avec adresse
 +recevront un paquet cadeau mystère.
 +
 +693
 +00:​44:​22,​228 --> 00:​44:​24,​228
 +Notre prochain projet est :
 +LE PÉTROLE DU 21e SIÈCLE
 +
 +694
 +00:​44:​32,​678 --> 00:​44:​34,​678
 +Sous-titres français :
 +version originale "​René"​
 +
 +695
 +00:​44:​34,​761 --> 00:​44:​39,​836
 +Sous-titres français :
 +corrections / relectures : Toulibre - Cinémas Utopia